RetroGame City
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -49%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
46 €

La crise qui tue

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La crise qui tue Empty La crise qui tue

Message  Loup le Ven 19 Déc - 12:47

Je sais pas si vous regardez souvent les infos de la bourse etc... mais sa va de pire en pire pour le jeux vidéo. Midway va fermer ces portes, Sony licencie 10% de leur salarié, les créateurs de Time Spilters viennent de faire faillite, les autres boites perdent des 25% à la bourse, EA va assez mal...
Vers un futur game over bis des jeux vidéo? Car la sa sent bien la spirale infernale....
Si sa continue il restera que Nintendo, Konami et les classiques Japonais.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Ven 19 Déc - 13:30

Ouais ben s'ils pondaient pas autant de daube à licences, ils se vendraient peut-être leurs jeux. J'veux bien qu'on nous prenne pour des cons en nous vendant du contenu additionnel payant, mais faudrait déjà que le jeu à la base aille un intérêt.

C'est pas la crise le problème, c'est les développeurs qui se contentent de pomper toutes les idées et de se reposer sur leurs acquis. Mais faut pas pousser non plus, c'est pas si dramatique, ils licencient parcequ'ils font des erreurs, à ce que je sache Ubisoft n'a pas de problème et ils sont pas japonais.

Puis les japonais hein...SquareEnix...Ils font pas faillite eux, c'est sur, mais par contre ils perdent l'estime de leurs fans (et ça, c'est depuis 2002, et y avait pas de crise à cette époque).
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  Loup le Ven 19 Déc - 14:57

Je suis d'accord mais la crise achève des boites, et les créateurs de time ils font pas trop de daub, mais c'est sur que quand on voit un burnaout par an c'est dommage.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  helljoker le Ven 19 Déc - 15:48

Je suis assez d'accord avec Deadmarye, le probléme c'est qu'a force de faire tout le temps la même chose et de prendre les joueurs pour des vaches à lait (je vous invite à aller consulter les idées éclairées du président d'epic games sur le marché de l'ocassion) les joueurs en ont peut être un peu ras le bol et achéte moins.
Les studios ferment cela ne veux pas dire que les développeurs créatifs et talentueux ne trouvent pas de taf, Clover studio (OKAMI!!) à été fermé et cela n'a pas empéché ses membres de créer un nouveau studio et de pondre de nouveaux jeux( vivement madworld!! ).
Quand aux studio japonnais, quand ont voit débarqué des bouzes comme The Last Remnant qui est censé être la nouvelle liscence forte de Square, je ne suis pas sur qu'ils continuent a vendre des jeux par camions.
A part capcom qui maitrise bien les nouvelles technologies, les autres ne sortent rien de terrible.
helljoker
helljoker

Messages : 74
Date d'inscription : 14/12/2008
Age : 38
Localisation : Montmédy, Meuse

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Ven 19 Déc - 21:52

Helljoker, c'est exactement Clover Studio que j'avais en tête, un chef d'oeuvre comme Ôkami (enfin, y avait God Hand aussi) qui foire...

Remarquez, Shenmue aussi était un bide pourtant excellent.

"A part capcom qui maitrise bien les nouvelles technologies, les autres ne sortent rien de terrible."

Hironobu Sakaguchi (papa de Final Fantasy) à très bien exploité la 360 avec son Lost Odyssey qui divise malheureusement les foules, c'est dommage qu'il se lance dans une nouvelle licence (Blue dragon, Blue Dragon+, Blue Dragon2009) car avec ce Lost Odyssey il tenait un excellent jeu !
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  helljoker le Sam 20 Déc - 4:58

J'ai pas essayé lost odyssey, mais je crois que je vais me le prendre en occas' un de ces quatres, t'es pas le premier à dire qu'il est bien, et en ces temps de disette au niveau jrpg
helljoker
helljoker

Messages : 74
Date d'inscription : 14/12/2008
Age : 38
Localisation : Montmédy, Meuse

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  djikey le Sam 20 Déc - 7:12

Je te le conseil fortement moi aussi Lost Odyssey, je le classerai pas parmi mes meilleurs RPG mais j'ai passé un bon moment dessus et c'est l'essentiel je pense. En plus un des gros défaut, les temps de chargements sont bien raccourcis avec l'installation sur le disque dur.
Par contre je le classe dans les rare jeux qui m'ont fait verser ma larme, les "rêves" sont superbement écrits. Un autre gros défaut c'est le chara-design qui est tout simplement laid, mais j'ai quand même fini par m'attacher au personnages.

J'ai pas encore essayer Last Remnant (je l'ai eu à 25€ j'ai pas hésité) mais j'attend quand même de l'avoir fait avant de le descendre comme tout le monde (j'ai peu d'espoir quand même!)

Ce qui est inquiétant pour moi c'est qu'aujourd'hui les RPGs c'est sur console portable, j'ai l'impression que tout le monde attend la sortie de FFXIII pour se lancer, les devs japonais en général se contentent de sortis Wii, DS, PS2(!) et jeux téléchargeables..
Et c'est vrai que lorsque l'on voit LO et Blue Dragon qui à défaut d'être parfaits sont magnifiques, je me dis que y'a un sacré potentiel.
djikey
djikey

Messages : 468
Date d'inscription : 12/12/2008
Localisation : Sud-Est

https://www.dailymotion.com/lemog

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Sam 20 Déc - 19:33

Ah Dijkey...Moi je l'aime ce chara design ! Faut dire que Vagabond fut mon premier manga et que j'ai sacrément accroché. Oui, les rêves sont géniaux (j'ai pas encore finis le jeu, je prends mon temps) d'ailleurs écrit par un écrivain célèbre au japon.

"Ce qui est inquiétant pour moi c'est qu'aujourd'hui les RPGs c'est sur console portable, j'ai l'impression que tout le monde attend la sortie de FFXIII pour se lancer, les devs japonais en général se contentent de sortis Wii, DS, PS2(!) et jeux téléchargeables.."

Pfé, j'ai arrêté d'acheter tous les FF qui sortent depuis quelques années...c'est pas une dérive là :

-Final Fantasy XIII (Xbox 360, PS3)
-Final Fantasy Versus XIII (PS3)
-Final Fantasy Agito XIII (PSP)

Et après y en a qui trouvent à redire à FF X-2 (qui part ailleurs offrait un challenge tout à fait honnête pour une bonne durée de vie et une bonne réalisation !)

Entre les remakes des anciens (FF4..."lol") et les sorties à la con (FF Crystal Chronicles, FF Fate j'sais pas quoi, FF Chocobo Fable...)
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  cyberADN le Sam 20 Déc - 20:24

j ai décrocher les finals fantasy depuis 10 que je n ai pas aimer du tout a mes yeux le meilleur des FF restes et resteras le 6
en parlant de mangas mon premier mangas pour moi est HOKUTO NO KEN
cyberADN
cyberADN

Messages : 125
Date d'inscription : 14/12/2008
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  Joe le Sam 20 Déc - 21:48

Bien fait pour leurs gueules, z'ont qu'à faire des bons jeux!

Paradoxalement, je pense que la crise économique pourrait avoir des côtés positifs pour l'industrie du jeu vidéo. Si certaines sociétés sont en proie à de graves difficultés financières, elles seront obligées de faire des bons jeux pour ne pas avoir à mettre la clef sous la porte.

C'est d'ailleurs dans un contexte semblable que Squaresoft a crée son Final Fantasy, à la base ça aurait du être le dernier jeu de la firme (mais je ne vous apprend rien en disant ça).

De plus, la crise accroit la concurrence. Les consommateurs ayant moins d'argent à dépenser, ils achèteront forcement moins de jeux, et lorsqu'ils en achèteront un, ils seront bien plus regardant quant à la qualité et à la durée de vie du produit. Un comportement de consommateur responsable en somme...
Les développeurs ont intérêt à se mettre sérieusement au travail, et c'est tant mieux pour nous.

On entend parler de la crise partout, même sur ce forum lol. J'espère que ce message pourra en rendre quelques uns plus optimistes Smile
Joe
Joe

Messages : 21
Date d'inscription : 18/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  cyberADN le Sam 20 Déc - 22:05

je me rend compte comme je boss dans un magasin de jeux video que les clients font plus attention a ce qu ils achetes
plus d une fois avant cela m était déja arrivé de contre dire un client en lui expliquant que ce le jeux X est une vrai merdre et qu il ferait mieux de prendre le jeux Y qui est bien mieux
et au pire si le client etait encore septique il pouvait toujours le testé sur une de nos conçoles prévut a cette effet
c est simple il y a certain jeux que je ne prend pas de stock parce que sur 2 ans je n arriverais pas a le vendre une seule fois
le pire c est que j ai des jeux en stock qui sont pourit jusqu a l os du genre bienvenu chez les chtis tout support confondu que j ai en stock
le pire j ai beau expliquer que ce jeux est juste bon a etre offert dans une boites de kellogs on me l achete quand meme et puis un ou deux jour plus tard j ai eu un client qui est venus dans mon magasin me demandant de le remboursé alors que je l avais bien prévenu
cyberADN
cyberADN

Messages : 125
Date d'inscription : 14/12/2008
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  kofneo le Sam 20 Déc - 22:14

La crise ?

Mouai, bof, le marché est engorgé, tout simplement.
Les gros éditeurs multiplient les studios annexes pour nous abreuver encore plus de jeux "à suite" ou de mises à jours annuelles dont, soyons honnêtes, nous n'avons que faire (à la limite, un bon gros patch, même payant, je râlerais moins qu'en voyant le Fifa-proutprout-machin sortir tous les ans)
On arrive à Final Fantasy 24, alors qu'il serait si simple, vu qu'il n'y a aucun univers partagé, de leur donner un autre nom, mais la raccourci est plus simple, et surtout, il porte un nom : LICENCE.

Résultat, inondés par les rata-suites de jeux qui ramènent du fric, on passe à côté du principal : le jeu.
Le jeu-vidéo ressemble à la musique et au cinéma : grosses productions et consommation de masse de produits surannés vendus révolutionnaires alors que, bien évidemment, pas du tout (je le cite souvent, mais Assassin's Creed, quelle arnaque !).

Alors de crise il n'y a, dans notre joli monde de polygones -il devient de plus en plus dur de parler de pixels- que chez le gros producteur, celui qui cherche à devancer le demande du public avec sa sempiternelle suite de suite parce que précédent s'est bien vendu au lieu d'aller chercher du concept original.

Little Big Planet et World of Goo se vendent mal, me direz vous ?
Oui, certes, à l'échelle de la pub qu'on en fait, c'est indéniable, mais compte tenu du public susceptible de s'intéresser à ces jeux, le "petit" 150 000 exemplaires de LBP vendu le mois dernier, c'est un sacré chiffre. Pensez, en quinze jours, GTA4 s'écoule à un million d'exemplaires. C'est démentiel, mais avec la pub qu'on en fait, l'âge et la réputation de la série, c'est "normal".

Autre exemple, le point'n'click, dont je suis très friand.
A Vampyre Story réalise des scores modestes, mais il est uni-support, et le style est en perte de vitesse depuis que Lucas Arts a lâché le moteur SCUMM. Pourtant, la petite boite a l'origine de ce sympathique petit jeu y a gagné assez pour, tranquillement, se remettre au bouleau et plancher sur la suite -oui, encore une suite, c'est plus facile à faire, on peut en sortir plus souvent et toutes ces sortes de choses-.

Ca me fait penser à Captain Blood, réalisé par UN mec dans son garage. Comparez avec les "10%" que sont "obligés" de licencier EA : 1 000 personnes. Ce qui veut dire qu'EA, c'est DIX MILLE personnes payées à faire du jeu-vidéo. Industrialisation ?...

Ce qui me scie, surtout, c'est l'insistance des médias pour nous dire que le jeu vidéo est en crise, que les studios ferment, et que pour les sauver il faut acheter plus de jeux et arrêter de pirater et arrêter d'acheter des jeux d'occasion... Ben tiens Rolling Eyes

La crise est dans le coeur du joueur, pas dans le portefeuille du concepteur. Mais ça, les boursicotages d'Electronic Arts n'en ont rien à cirer...
kofneo
kofneo

Messages : 260
Date d'inscription : 20/12/2008

http://kofneo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Sam 20 Déc - 23:04

Tu as de très bons arguments kofneo, et je suis plutôt d'accord avec ceux-ci...D'ailleurs : "mais la raccourci est plus simple" je ne vais donc rien rajouter et simplement te plussoier (héhé..et un post pour rien, un de plus.)
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  Puzzle le Sam 20 Déc - 23:13

Je tiens à préciser que la crise financière n'atteint pas le monde du jeu-vidéo. Les boîtes que tu as citées était tout de même dans le rouge depuis un petit moment.
A part Sony, mais ce ne pas parce-qu'ils licencient que cela va mal ...

Après, il faut savoir qu'on est loin de l'époque où un gars solo développait son truc. Désormais ça se compte à (minimum) plus de 400 000 € pour développer un jeu. Il suffit de plusieurs faux pas pour que la boîte coule, tout simplement.
Puzzle
Puzzle

Messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  kofneo le Sam 20 Déc - 23:25

Puzzle a écrit:Je tiens à préciser que la crise financière n'atteint pas le monde du jeu-vidéo. Les boîtes que tu as citées était tout de même dans le rouge depuis un petit moment.
A part Sony, mais ce ne pas parce-qu'ils licencient que cela va mal ...

Après, il faut savoir qu'on est loin de l'époque où un gars solo développait son truc. Désormais ça se compte à (minimum) plus de 400 000 € pour développer un jeu. Il suffit de plusieurs faux pas pour que la boîte coule, tout simplement.
Pile poil !
C'est bien ce que je dis, pas de crise, juste un trop-plein de jeux de qualité très variables et des questions financières -ou devrais-je dire pécuniaires- qui prennent bien trop d'ampleur, tant dans le développement du jeu en lui même que dans la publicité déployée pour le vendre.
400 000€, c'est parce qu'il faut s'acheter des moteurs physiques et qu'on doit maintenant être 72 pour développer un jeu. Industrialisation, argent, etc.... une réalité d'entreprise à laquelle il faut, forcement, lié de possibles licenciements.

Au passage, une p'tite précision, le terme "industrialisation" n'a ici rien de péjoratif, il se réfère simplement aux procédés de "fabrication" d'un jeu qui reprennent des motifs "usiniers" : à chacun sa tâche, chacun met sa petite pièce et en fin de "chaine" sort le programme. Plus personne n'est pluri-disciplinaire, ce n'est pas rentable...

La "crise", c'est juste les média qui veulent faire du sensationnel.
kofneo
kofneo

Messages : 260
Date d'inscription : 20/12/2008

http://kofneo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  djikey le Sam 20 Déc - 23:39

Ah mais deadmarye je ne te contredirai point, j'adore le style des persos de LO sur papier!
C'est celui qui a fait Slam Dunk aussi il me semble et j'aime beaucoup, mais alors le rendu en 3d je trouve ça.. ça me laisse sans voix en fait! On dirait qu'il n'y aucune cohérence entre les persos, je sais pas c'est la première fois que ça me fait ça dans un RPG, mais comme je l'ai dit je me suis quand même attaché au personnages parce que l'histoire vient rattraper le tout!

Captain Blood j'ai adoré ce jeu, je crois que c'est le premier jeu rétro que j'ai racheté parce qu'à l'époque j'avais rien compris au jeu mais j'adorais l'ambiance et le fait de pouvoir communiquer avec les extra-terrestres grâce à un langage assez développé.

Pour répondre au sujet je suis aussi bien d'accord avec kofneo et j'ai rien d'autre à ajouter! Arrow
djikey
djikey

Messages : 468
Date d'inscription : 12/12/2008
Localisation : Sud-Est

https://www.dailymotion.com/lemog

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Sam 20 Déc - 23:43

a écrit:Je tiens à préciser que la crise financière n'atteint pas le monde du -vidéo.
kofneo a écrit:La "crise", c'est juste les média qui veulent faire du sensationnel.

Je me demandais si j'étais le seul à penser comme ça, vu que je pensais dire une connerie...

Mais globalement, pour le particulier je vois pas trop où est cette crise...Je bosse dans une grande surface, et même avec cette "crise" les clients dépensent toujours autant et autant. Après, peut-être que je me trompe...Si quelqu'un voyait une explication à me fournir (allez-y mollo sur les termes techniques quand même :] )
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  Puzzle le Sam 20 Déc - 23:54

La crise ne touche pas directement les particuliers, mais indirectement. Par exemple, un employeur, désormais, à du mal à emprunter auprès des banques, ce qui peut nuire à la stabilité de l'entreprise et donc inexorablement aux salariés.

Mais sinon, toi, monsieur "tout le monde", tu ne pourrais jamais perdre ton argent placé en banque si jamais cette dernière fait faillite. L'Etat serait garant de ton argent (70 000 € par compte il me semble). A préciser que je parle de la France (voir de l'Europe).

Et sinon, il y'a certains secteurs où la crise n'a eu aucun impact (jeux-vidéo, grande distrib pour ne citer qu'eux), néanmoins, d'autres, comme le secteur de l'auto ont grandement souffert =)
Puzzle
Puzzle

Messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  kofneo le Dim 21 Déc - 0:37

Si, il y quand même un impact sur le jeu vidéo. Mais le secteur est loin d'être en crise. Tout au plus pourrait-on parler de "creux de la vague", un moment où le marché avance au ralenti et est beaucoup moins porté vers la nouveauté et l'innovation.

Pour ce qui est de la "crise" globale, tout à commencé quand certains cours financiers aux Etats-Unis se sont cassé la gueule au début de l'année, notamment dans le secteur de l'immobilier et des assurances, à causes du pétrole -toujours lui- et de petites malversations sur lesquelles nous européens n'avons que peu de détails -pis c'est TRES technique, là, pour avoir cherché un peu, j'ai pas compris grand chose-. Ca s'est répercuté sur les banques, et comme ce sont les banques qui assurent la stabilité des marchés boursiers, l'économie est devenue quelque peu bancale, et surtout beaucoup moins portée vers les opérations osées. On avance au ralenti.
Les grosses entreprises de l'électronique et du jeu vidéo, côtées en bourses, ont ressenti ces secousses financières... et ont eu quelques difficultés à s'en remettre (Sony fut principalement touché, c'est d'ailleurs officiellement l'une des raisons pour lesquelles la firme nippone est incapable d'assurer une réduction réelle du prix de la PS3). Des répercussions, mais de là à parler de "crise", il y a un monde.

Le pourquoi de tout ça et le "comment ça se fait", évidemment, nous consommateurs, on n'en sais rien et quand bien même on nous le dirait, on n'y comprendrait que dalle. La raison est simple : spéculation, tant dans le secteur boursier que dans celui des jeux-vidéo .
Comme je le disais à propos de la "stratégie des suites" qui veut qu'un jeu qui marche ai droit à un second volet, le "jeu" boursier consiste à miser de l'argent sur les valeurs forcement abstraites en fonction des demandes d'un certain public. En gros, Wall Steet c'est Las Vegas mais pour l'économie mondiale.

Là, ça c'est planté, et la répercussion, sur nous consommateurs, c'est que tout coute plus cher (et ce même si ce n'est pas forcement vrai sur le papier, car le mental joue énormément, l'être humain étant très touché par le moindre changement de son environnement -et surtout très sensible aux racontars des médias-)
Bref, quand tout coute plus cher, on achète forcement moins, et si l'on décide d'acheter quand même, on se reporte sur les valeurs sures. Dans notre monde du jeu vidéo, ça veut simplement dire qu'on va préférer GTA à Little Big Planet.
Résultat, les petites productions qui dans des conditions plus favorables s'en sortiraient avec les honneurs se retrouvent à devoir gérer un marché moins susceptible de faire de leur petit bébé un jeu à succès. C'est comme ça que le grand public passe à côté de pépites un peu trop originales pour la saison.

Le marché en devient d'autant plus frileux qu'il nous faut ajouter l'avènement du fameux "casual gaming", de ces softs qui permettent à papy et mamie de s'éclater avec leurs petits enfants devant un jeu vidéo. Je n'ai rien contre cette politique, au contraire, on en ressort avec des concepts très fun, mais ça n'encourage pas les développeurs à faire preuve d'originalité.

Résultat ?
On vend toujours autant de jeux, mais le marché est beaucoup moins diversifié -d'où les chiffres ahurissants d'un GTA ou d'un PoP-.
On se retrouve avec des Lapins Crétins à la pelle, le PES annuel et un ennième Need For Speed... Et forcement, à trop forcer l'entrée des artères bouchées du coeur du gamer, il faut bien à un moment que la machine s'enraye, comme dans les années 80 quand le trop-plein de Jean Claude Van Damme a fini par tué dans l'oeuf toute véléité identitaire de l'acteur (un exemple parmi tant d'autres, mais je sais que ça nous parle, à nous, Jean Claude Van Damme Razz ).
La conséquence est simple : le studio qui a trop spéculé sur l'accueil que le public ferait de son jeu se retrouve pris à son propre piège, les derniers exemples en date étant EA Black Box et Free Radical, victimes des ratages de NFS Undercover et Haze, attendus comme autant de messies et au final énorme déceptions.

Evidemment, dans ce morne contexte, les médias de plus en plus nombreux à se pencher sur le "phénomène jeu vidéo" n'ont pas grand chose à se mettre sous la dent et se consolent (admirez ce splendide jeu de mot) avec les potins : en l'occurrence, les studios qui ferment.

En comparaison, en 1994, la fin de vie de la PC Engine et la mort dans l'oeuf de la 3DO étaient passées relativement inaperçues, mais à l'époque, pour compenser, il y avait l'hégémonie naissante de la Playstation...


Dernière édition par kofneo le Dim 21 Déc - 18:34, édité 1 fois (Raison : Correction de fautes de frappe et autres immondices orthographiques)
kofneo
kofneo

Messages : 260
Date d'inscription : 20/12/2008

http://kofneo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Dim 21 Déc - 14:27

Puzzle, kofneo, thanks, c'est un peu plus clair même si ça me dépasse encore totalement enfin...

"Evidemment, dans ce morne contexte, les médias de plus en plus nombreux à se pencher sur le "phénomène jeu vidéo" n'ont pas grand chose à se mettre sous la dent et se consolent (admirez ce splendide jeu de mot) avec les potins : en l'occurrence, les studios qui ferment."

Ah bah, les médias ont toute la même technique, suffit de voir les JT pour s'en apercevoir. C'est à se demander s'ils sont réellement nécessaire (les JT, pas les médias.)
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  kofneo le Mar 30 Déc - 23:03

M'ennuyant quelque peu, j'ai fais, pour rire, un tour de différents sites de jeux vidéos pour savoir ce qui était le plus attendu pour l'an prochain. Le constat est édifiant :

Fear DEUX
Street Fighter QUATRE
Les Sims TROIS
Yakuza TROIS
Resident Evil CINQ
KillZone DEUX
King of Fighters DOUZE

un ennième GTA (sur DS cette fois)
Call of duty SIX (aka Modern Warfare DEUX)
Uncharted DEUX
BIOshock DEUX
Final Fantasy TREIZE
God of War TROIS
Mafia DEUX
Starcraft DEUX

les plus optimistes espèrent même Diablo TROIS.
et on a même eu vent d'un Beyond Good & Evil DEUX

Tout au plus évoque-t-on
MadWorld de SEGA qui reprend le principe d'un No More Heroes avec un graph à la SinCity -donc "déjà vu"-
le prochain jeu de la Team ICO (là encore, du déjà vu, Shadow of The Colossus et ICO étant déjà très proches)
ou encore Bayonetta, un Devil May Cry sauce gotho-pouf

Le seul jeu dit "original" serait Heavy Rain, dont on ne sait encore rien quant au gameplay, annoncé comme de bien entendu "révolutionnaire". Mais on a déjà eu le coup avec le dernier Alone in the Dark -tiens, encore une suite-.

Des questions ?
kofneo
kofneo

Messages : 260
Date d'inscription : 20/12/2008

http://kofneo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  Usulmaster le Mer 31 Déc - 0:12

Assez saisissant en effet... Le phénomène est le même qu'au cinéma et le public rentre dans le jeu en préférant ce qu'il connait. Si la crise s'intensifie, ce sera de pire en pire, devenant de plus en plus frileux, on va tous se mettre à acheter quelques séries majeures pour être sur de pas se planter, les éditeurs seront eux aussi plus frileux à proposer de la nouveauté, bref, un cercle forcément vicieux, et dont seuls les vrai amateurs se plaindront, quoique...

Enfin je ne fais que répéter ce que Kofnéo a exhaustivement exposé un peu plus haut, on est bien barrés...
Usulmaster
Usulmaster
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 34
Localisation : Arrakis

http://www.retrogametv.com

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  deadmarye le Mer 31 Déc - 0:56

kofneo a écrit:Le seul jeu dit "original" serait Heavy Rain, dont on ne sait encore rien quant au gameplay, annoncé comme de bien entendu "révolutionnaire". Mais on a déjà eu le coup avec le dernier Alone in the Dark -tiens, encore une suite-.

Ouais, mais c'est pas une licence, et on suppose déjà que l'accent sera surtout placé sur le scénario (comme dans Farhenheit) et que le "gameplay" sera uniquement présent pour éviter qu'on s'endorme pendant les cinématiques...

Enfin si tu veux mon avis, même s'il est dit "révolutionnaire" il fera pas un big boum puisqu'il n'y a ni Kratos, ni Snake ni même Lara.

Des suites, des suites, oui, mais y en a qui se renouvellent quand même comme Final Fantasy(ahah) qui changent de gameplay de plus en plus souvent...
deadmarye
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 30
Localisation : Moselle, Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  kofneo le Mer 31 Déc - 1:27

deadmarye a écrit:
kofneo a écrit:Le seul jeu dit "original" serait Heavy Rain, dont on ne sait encore rien quant au gameplay, annoncé comme de bien entendu "révolutionnaire". Mais on a déjà eu le coup avec le dernier Alone in the Dark -tiens, encore une suite-.

Ouais, mais c'est pas une licence, et on suppose déjà que l'accent sera surtout placé sur le scénario (comme dans Farhenheit) et que le "gameplay" sera uniquement présent pour éviter qu'on s'endorme pendant les cinématiques...
C'est bien ce que je sous-entend... Soit on a du jeu ultra-rabâché, soit du non-jeu.

Des suites, des suites, oui, mais y en a qui se renouvellent quand même comme Final Fantasy(ahah) qui changent de gameplay de plus en plus souvent...
Ca reste le "treize"...
Le changement de gameplay, tant mieux, ce que je note, c'est la peur de changer de nom et, de fait, de vendre moins en perdant la "licence"
kofneo
kofneo

Messages : 260
Date d'inscription : 20/12/2008

http://kofneo.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  el_shinobi le Mer 31 Déc - 1:59

les développeurs actuels misent de plus en plus sur la notoriété d'une license.

L'exemple le plus flagrand est FarCry2. Ce jeu n'a absolument rien en commun avec le 1èr, ils ont juste repris le nom pour que les gens se disent 'j'ai adoré le 1 donc je vais acheter le 2".

Il y a de moins en moins de nouvelle license de qualité, mis a part 2-3 exceptions comme Dead Space ou Mirror Edge qui ont su apporter quelques choses de neuf.
el_shinobi
el_shinobi

Messages : 274
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 32
Localisation : Linxe (Landes)

https://www.dailymotion.com/el_shinobi

Revenir en haut Aller en bas

La crise qui tue Empty Re: La crise qui tue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum