Histoire du jeux vidéo

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 13 Déc - 0:46

Ben disons que les consoles de secondes générations ne sont pas trop connues du public surtout celle du début, en plus cette consolle n'a vécu que 2 ans, et si on regarde la 3DO on l'a presque oublié par exemple, tu as encore la GX-4000, et d'autres encore...

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Sebastiano088404 le Sam 13 Déc - 1:07

Bravo trés bonnes explications !

Hé ! Le loup t'aurais pas bouffé mére-grand pour avoir une telle connaissances en jeux oldies !(désolé,fallais ke je la fasse)

Sinon ton cours sur l'histoire du jeu vidéo est + intéressant que les cours d'histoire de l'école cheers
avatar
Sebastiano088404

Messages : 357
Date d'inscription : 10/12/2008
Age : 33
Localisation : Sud-Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  link810 le Sam 13 Déc - 1:29

Super le dossier que tu nous fais Loup Wink
Moi je dois avoir encore des Amstrad et aussi une Mattel vision un truc comme sa avec deux télécommande relier par un cordon comme les vieux téléphone
avatar
link810

Messages : 14
Date d'inscription : 13/12/2008
Age : 30
Localisation : Mazamet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 13 Déc - 2:10

L'Atari 2600


La sortie de la Fairchild en 1976, poussa la société Atari a contre-attaquer. Ainsi Atari sortit son Atari 2600.
La console sortit en Octobre 1977 (avant les fêtes de Noel) au prix de 199$. A l'origine elle possédait 10 jeux numérotés de 1 à 10. On ne peut que remarquer le peu d'évolution constaté entre l'Atari 2600 et la Magvanox au niveau de la qualité du nom des jeux.
Coté prise en main, la console utilisait un joystick avec un bouton latéral. On ne peut que remarquer la ressemblance entre la manette d’Atari et la manette de la Fairchild au niveau des boutons.



Après la première fournée des 10 jeux de la console, on verra la sortie de belles cartouches. Ces dernières sont plutôt agréables à voir.



D'un point de vue technique elle est largement supérieur à la Fairchild Channel F .
Mise à part un microprocesseur plus faible (1Mhz au lieu de 2Mhz), sa ram est largement plus élevée avec 128 octets (un octet vaut 8 bits) contre 64 bits. Coté graphique, la console possédait une palette de 128 couleurs!!! contre 6...
On ne peut donc que remarquer la nette supériorité de la console, d'autant plus que cette fois-ci le son ne vient pas de la console mais bien de la télévision.

Malgré l'écrasante supériorité technique de la console d'Atari, la première guerre de console commence. La console de Fairchild se nommait alors VES. Le fait que l'Atari 2600 sorte sous le nom de VSC, poussa Fairchild à renommer sa console Fairchild Channel F. Elle résista alors étrangement bien à l'arrivée de l'Atari 2600. L'explication vient du fait que l'Atari 2600 n'accueillait pas encore assez de bons jeux. Atari décidera alors d'une baisse du prix de sa console. S'ensuivra des difficultés financières pour Atari et enfin la démission du président et fondateur d'Atari.

Avec le temps, Atari gagne la guerre et pousse Fairchild à se retirer du monde des consoles. Cela est d'autant plus aidé que Fairchil pense que le jeu vidéo est juste un effet de mode et rien d'autres. Ainsi l'année 1979 voit Atari dominé avec son Atari 2600.
En 1979, 1 millions d'Atari furent vendus. Atari remarquant que le portage de jeux arcades sur sa console fonctionnant bien, les hits d'arcade du moment passe sur Atari 2600, ainsi Asteroids, Space Invaders, California Games, Pac Man, etc... passent sur la console.

[

Space Invaders sur Atari 2600


En Janvier 1980 la firme peut se féliciter d'avoir vendu 2 millions de consoles. En 1982 le nombre sera de 8 millions!!!
On développa aussi sur la console des jeux sans rapport avec l'arcade comme Adventure, Piftball.


Piftball sur Atari 2600.


Pendant que les jeux s'enchainaient sur la console d'Atari, la même firme soufrait d'une révolte. En effet certains développeurs n'étaient plus sur la même longueur d'onde que la société, aussi ceux-ci fondèrent leur propre firme, Activision. Naturellement Activision produira sur l'Atari 2600.
L'Atari 2600 permit l'apparition des premiers éditeurs tiers, venant généralement de l'arcade. L'arrivée d'éditeurs tiers signifiât aussi l'arrivée de jeux à licence comme ET et The Smurfs.


The Smurfs sur Atari 2600.


La console d'Atari rapportait de l'or aux éditeurs tiers, donc de plus en plus de sociétés développaient sur la console. On compte 1500 jeux en 4 ans!!! (Il faudra attendre la Playstation pour voir autant de jeux sortirent sur une console) Beaucoup de ces jeux étaient de qualité très médiocre. Comme The Smurf que l'on terminait en 2 minutes avec un jeu à 350 francs. Bien sur vous imaginez que le grand public fut au fur et à mesure assez dégouté de la console.
Autre point noire, pour Atari, l'arrivée de nouvelles consoles comme l'Intellivision de Mattel qui était largement supérieur à l'Atari 2600. Pour contrer la console de Mattel, Atari sortira son Atari 5200 et sa sera le bide complet. En tout cas, l'Atari 2600 résiste bien. Malheureusement c'est à ce moment que la Colectvision sort en 1982 et devient un danger mortel pour l'Atari 2600.

Fin 1982, et début 1983 le krach du jeu vidéo met un terme à cette guerre qui se prépare. Toutes les consoles sont alors décimées en un an. Seul l'Atari 2600 survit tant bien que mal à la crise.
En 1984, Atari reçoit le contacte d'un de ces anciens éditeurs tiers, Nintendo. La firme propose à Atari de produire et vendre sa console la Famicom. Bien entendu Atari refuse et renvoi Nintendo.
Le résultat sera stupéfiant avec la sortie en Octobre 1985 de la Nes. Le nom n'est d'ailleurs pas choisit aux hasards. En effet Nes et VCS sont deux mots assez proches. L'Atari 2600 ne peut plus résisté et tombe face à Super Mario Bros. La Master System de Sega (encore un ancien éditeur tier) finira bien entendu le travaille. Et meme Atari se mettra dans l’histoire en sortant son Atari 7800.
En 1986, Atari décida de faire une Atari 2600 plus jeune qui se nomme l'Atari Jr.



Le but était bien entendu de relancer des ventes en pleine chute.
En 1991, l'Atari 2600 arrêta de vivre, il se vendit 25 millions d'unités dans le monde. Elle fut commercialisée aux USA, Europe, Brésil et au Japon à partir de 1983 (pour se casser les dents devant la Famicom/Nes).
Un des derniers jeux (officiel?) fut Acid Drop qui sortit en 1992.



Il est assez étrange de se dire que ce jeu côtoyait des jeux comme Super Mario Wolrd ou Sonic.

Bien que l'Atari 2600 n'existe plus, elle continue à vivre dans le cœur des retrogamers, de plus Atari nous propose les Atari Flashback 1 et 2. D'autant plus que régulièrement des jeux non-officiels sortent.
Cette console eut de très importants retombés. Déjà le fait que les éditeurs tiers sont devenus les maitres du jeu vidéo. En effet une console sans éditeur tiers ne devient presque plus viable. A l’opposé trop d’éditeurs tiers et trop de jeux tuent une console. Autre retombé, probablement la plus importante. Il est avec l’Atari 2600 sur que le jeu vidéo possède un potentiel immense.


Dernière édition par Loup le Lun 23 Mar - 16:15, édité 3 fois

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  deadmarye le Sam 13 Déc - 2:15

Mais il ne s'arrête jamais !

"Comme The Smurd qu'on terminait en 2 minutes avec un jeux à 350 francs, sa fait mal."

Ben voila, sont pas si mauvais les jeux de nos jours, hein...*Clin d'oeil*
avatar
deadmarye

Messages : 505
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 28
Localisation : Moselle, Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Tim le Sam 13 Déc - 12:23

Wink

C'est sur ça fait mal au cul 350 balles en 2 minutes, mais bon des jeux comme space invaders on peut y passer toute une vie.
avatar
Tim

Messages : 837
Date d'inscription : 09/12/2008
Localisation : Quimper (Bretagne)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Timopade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 13 Déc - 12:35

Ouai mais the smurf j'en doute^^, la vidéo que j'ai mise c'est le jeux en entier après tu as un niveau de difficulté supérieur, mais c'est tout^^. Meme un gamin de 3 ans peut finir le jeu

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Usulmaster le Sam 13 Déc - 16:51

Alors j'ai lu un article il y a quelques temps sur ce jeu, et il s'avère qu'il est plutot culte! En effet je crois que le jeu ne comporte que 4 tableaux mais ceux ci présentent plein de variation au fur et à mesure qu'on les refait, en fait on ne "finit" pas vraiment le jeu la première fois, ni la seconde, c'est pour symboliser le fait qu'il y a plein de schtroumpf et que la schtroumpfette se fait toujours enlever j'immagine...
avatar
Usulmaster
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 31
Localisation : Arrakis

Voir le profil de l'utilisateur http://www.retrogametv.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 13 Déc - 18:35

Si vous vous rappellez bien nous avons parlé précédement de l'Atari 2600. Après la sortie de l'Atari 2600, Magvanox ( qui avait sortie l'Odyssey si vous vous rappelez bien) ne savoua pas vaincu et décida de sortir son Odyssey 2,
L'Odyssey 2 sortit en 1978, au prix de 199$ , la console fut accompagnés de 3 jeux, Speedway,Spinout,Cryptologic.

Comme on peut le voir sur l'image, l'Odyssey 2 s'inspire largement de l'Atari 2600, en effet la présence de Joystock le prouve, aussi la place du chargeur de cartouches est plutot ressemblant. Néanmoins quelques choses peut intriguer, il s'agit du clavier, a quoi servait-il?
Et bien Magvanox pensait que les joueurs voudraient programmer leurs propres jeux. Ainsi avec l'Odyssey 2 vous pouviez programmer votre propre jeux.
Coté harware il faut avouer que l'Odyssey 2 ne rivalise pas avec l'Atari 2600 avec un CPU de 1.79Mhz, une ram de 128 bits. Coté couleur la console pouvait afficher 8 couleurs sur une palette de 16. Malgrès ce mauvais harware la console se vendit qu'en meme. Les jeux coutaient 20$. Magvanox sortir un type de jeu les Mastery Strategy Series, qui coutaient 50$ au lieu de 20$ mais la différence en valait la peine.

La il s'agit d'une cartouche tout bète...

Et maintenant on voit un jeu dit Mastery Strategy Series. Ce jeux n'est autre que Quest for the Rings, qui est naturellement inspiré de.... Harry Potter!!! Mais non il s'agit de l'adaptation du Seigneurs des anneaux sur console!!!

La on peut voir une partie du jeu, bon coté graphisme c'est trés simple, voir moins bien que les jeux d'Atari 2600.

Cette photo ne correspond pas du tout à Packman, meme si sa en ressemble fortement, à l'époque les jeux à succès était souvent recopié plusieurs fois.
Aux USA, la console souffrit du peu d'éditeurs tiers, seul deux éditeurs tiers... mais ceux-ci sortit des jeux cultes comme Popeye, Frogger. Aux USA la console se vendit à près d'un millions d'exemplaires.
La console sortie aussi en Europe mais avec un autre nom, la Philips Videopac G7000, car la console était en partie dévellopé par Philips. Il y eu aussi une sortie au Brésil, ou grace aux vente du Brésil et de l'Europe, la console se vendit 2 millions d'exemplaires. Elle sortit meme au Japon ou la, l'échec fut total en partie à cause d'un prix trop élevé.
Le fait d'avoir les caractéristiques inférieur d'une Atari 2600 et le peux de jeux sur le support ne permit pas à la console de survivre aux assault de la concurence avec l'Intelvision et la Colectovision. La crise du jeux vidéo acheva une console bancale, sa prodcution s'arréta en 1984.

Une autre console l'Odyssey 3 est sortie en 1983-1984 avec les meme caractéristiques sauf une ram à 16 ko et que en europe. Ella aurait eu pour but de prendre le marché en crise . Mais la crise du jeux vidéo tira trés vite la console vers son cimetière et seul quelques unités furent vendus en Europe.

LOdyssey 3
En tout 70 jeux sortirent sur l'Odyssey 2 , dont une dizaine de jeux tiers. La console se vendit à environ 2 millions d'exemplaires, rideau de l'histoire pour Magvanox dans le domaine du jeux vidéo.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 2:46

L'Intellivision de Mattel


Comme on l'a vue la console dominante du moment restait l'Atari 2600. L'Odyssey 2 n'avait pas réussi le pari de prendre le marché.
Mattel allait bientôt tenter sa chance. Mattel travaillait depuis 1977 sur la possibilité de rentrer dans le jeu vidéo.
Ainsi courant 1979, ils lancèrent sur le marché une nouvelle console, l’Intellivision. Celle-ci fut d’abord mise en vente en Californie pour faire un test de marché. Les ventes étant concluantes, ils décidèrent de sortir leur création dans le reste des USA en 1980.

La console sortit au prix de 300$ avec le jeu Las Vegas Blackjack.



En plus de ce jeu était proposé 4 jeux supplémentaires.

La console était malgré son prix très alléchante. La console possédait un CPU 16 bits cadencé à 1 Mhz. Ainsi sur le papier la première console 16 bits est l’Intellivision et non la Megadrive.
Les graphismes de la console étaient différents de l’Atari 2600. La palette de l’Intellivision était un peu plus pauvre que l’Atari 2600 mais la résolution était elle bien meilleur. La résolution est de 160x196 contre 40x192. Il y a pas à dire l’Intellivision était bien supérieur à l’Atari 2600 sur ce dernier point.
Les deux consoles étaient donc assez proches d’un point de vue performance avec un léger avantage à l’Intellivision.
La différence notable entre les deux consoles portera surtout sur la maniabilité. La manette de jeu, n’est plus un banal joystick mais une sorte de télécommande avec 12 boutons sur une sorte de clavier, une molette de direction et 4 boutons latéraux.



La première année il se vendit 175 000 exemplaires, et 18 jeux était possibles. Mattel commença une campagne publicitaire contre Atari plutôt violente. Ce type de publicité rappelle celles que Sega utilisera contre Nintendo dans les années 1990.



Comme on peut le voir, la publicité attaque directement l’Atari 2600 en la rendant désuète.
En 1981 Mattel sortit le jeu Astromach qui s'inspirait d'Asteroids sur Atari 2600.



Le jeux en lui-même fut très apprécié puisque qu'il devint la meilleure vente de la console et remplaça Las Vegas Blackjack dans le bulding de la console. Cette fois-ci les éditeurs tiers commencèrent à développer énormément sur la console par exemple sur les 19 jeux sortis au début de la première année, aucun jeu ne venait de Mattel!!!

La nouvelle console possédait des jeux naturellement inspiré de l’arcade. Le mythique Donkey Kong en fera partie. Celui-ci sortira en 1982. La différence entre la version Intellivision et Atari 2600 ne peut que montrer la supériorité graphique de la console.

Face à l'assaut de l'Intellivision, Atari contre-attaqua en développant l'Atari 5200 à la va vite. La vie de cette dernière se termina d’ailleurs aussi vite qu’elle n’avait commencé.

Fin 1982, près de 2 millions de consoles avaient un foyer ou dormir.
Dès 1982, Mattel décida de sortir une nouvelle version de sa console l'Intellivision Master Component, il s'agissait d'une version de la console avec un clavier, le tout coutait 600$!!!



Cela fut un échec avec seulement 4 000 unités vendues. Cet échec s’explique au vue d’un cout d’achat trop onéreux pour l’époque. Et oui 600$ aujourd’hui ne vaut pas nos 600$, les revenues ont en effet augmenté entre temps.

Mattel sortit en 1981 une expansion formidable de sa console qui se nommait PlayCable: The All Game Channel



Que faisait donc cette extension?
Téléchargez des jeux comme sur le Famicom Disck System ou comme les services de téléchargements sur Next-Gen.

La première réponse de votre part sera que cela était impossible. Et bien non pas du tout.

Il s'agit bien d'un module qui permet de téléchargez des jeux d'Intellivision!!!
Si vous aviez une connexion au câble, vous pouviez branchez la console à la prise et téléchargez le jeu. En tout 20 jeux étaient téléchargeables avec un changement des jeux tous les mois. Le téléchargement durait environ 10 secondes et se faisait sur la mémoire de la PlayCable.
Il faut avouer que Mattel faisait très fort, et que l'Atari 2600 était battu à plat de couture sur ce point de vue.
Malheureusement le module fut abandonné dès 1983, pour plusieurs raisons:
- Les jeux de 8 ko apparurent dès 1983, ainsi l’extension ne pouvait les gérer.
- Pendant le téléchargement le câble n'était pas accessible à la famille.
- La possibilité de créer des jeux pirates et de les transmettre très facilement via l'utilisation d'un ordinateur.

Une fois le service interrompu, les adaptateurs furent renvoyés à Mattel.

Face à la sortie de plusieurs consoles en 1982, avec la Colecovision, l'Atari 5200 et la Vectrex, Mattel sortit l'Intellivision 2. Elle ne mettait aucune évolution technologique, mais avait un nouveau design et coutait moins cher (150$ au lieu de 300$)



Néanmoins la nouvelle console permettait d'intégrer un Joystick, un clavier vendu à 170$, et quelques choses d'extraordinaires un adaptateur OFFICIELLE pour les jeux Atari 2600.



Pour augmenter la capacité des jeux et de lectures de la console, Mattel sortit une nouvelle extension l'Intellivoice Module permettant d'utiliser des cartouches Intellivoice, au lieu d'avoir 8 ko en taille maximum, la taille maximum passa à 18 ko. Le module coutait 70$.
Ce module sortit en même temps que l'Intellivision 2.

Face à la sortie de la Colecovision et de l'Atari 5200 , les deux consoles étant supérieur à l' Intellivision, le client commença à abandonner la console de Mattel.

Il faudra attendre 1990 pour que sa production cesse, alors que la Megadrive et la Snes commençait d’envahir le Monde.
Il se vendit au total 3 millions de consoles et possédait une vidéothèque de 125 jeux.

Pourquoi l'Intellivision ne s'imposa pas?

Et bien déjà un gros problème de timing, en 1980, l'Atari 2600 était trop bien lancé et était sortit depuis 3 ans. De plus la sortie en 1982 de la Colecovision(considéré comme la Ps3 des consoles 8 bits d’alors) anéanti toutes les démarches de Mattel .
Autre constat le prix, en effet 300 $ la console alors qu'elle ne présentait pas trop d'amélioration par rapport à l'Atari 2600 n'était pas un argument de vente.
Il faut rajouter aussi que le nombre d'extensions pouvaient mettre le client dans une position délicate en ne sachant pas ce qu'il fallait acheter. Le même constat fut donné à la Pc Engine plus tard.
Enfin dernièrement, la crise du jeu vidéo de 1983 fut catastrophique pour la console.


Dernière édition par Loup le Mar 7 Avr - 23:43, édité 2 fois

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 2:48

J'ai remarqué qu'il y avait un problème sur l'Odyssey 2, les photos n'aparraissent pas je sais pas pourquoi désolé, j'essyerai demain de régler ce problème, sinon lisez l'article sur l'Intellivision, car il ya des trucs extraordinaires.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  djikey le Dim 14 Déc - 3:45

Enorme tu m'apprends plein de trucs, surtout que mon Videopac était en fait une odyssey! Shocked J'suis sur le cul sérieux, moi qui pensait que c'était pas du tout connu comme console!
Et sinon question débile mais ils faisaient comment les gens avec les calques à poser sur l'écran, tout le monde avait la même TV ou quoi? Question
avatar
djikey

Messages : 468
Date d'inscription : 12/12/2008
Localisation : Sud-Est

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/lemog

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Usulmaster le Dim 14 Déc - 4:18

Oui je me suis posé la même question, en me disant qu'il devait y avoir une explication logique...
Eh pour ce qui est de cette pub, de l'adaptateur atari tout ça, faut savoir qu'à l'époque il y avait tres peu de réglement tation, déja pour les pubs aux états unis ils avaient le droit de faire des comparaisons et de pourir le produit adverse... et ensuite pour les jeux la legislation était encore tres flou, en général ça se finissait en proces, et la décision du juge faisait jurisprudence.
Merci pour ce travail mon petit Loup !
avatar
Usulmaster
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 31
Localisation : Arrakis

Voir le profil de l'utilisateur http://www.retrogametv.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 11:52

Meme maintenant aux Etats Unis c'est pareille pour la pub c'est la règle du libéralisme poussez à l'extrème^^. Sinon pour l'Odyssey avec les masques alors:
Déja les masques se nomment Overlays et lors de l'achat d'un jeu ils étaient fournis 2 formats différents, à l'époque il ne devait pas existé une trés grande diversité de taille de télé, donc sa allait. C'est sur que aujourd'hui sa sairait plus difficile, enfin je pense plutot que le plus difficile sa sairait de faire fonctionner la console sur la télé déja, car sans prise péritelle sa doit etre directement rataché au cable des chaines comme la première Famicom.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  djikey le Dim 14 Déc - 13:03

Ah bah oui j'me rappelle des pubs Pepsi vs Coca qui passaient dans Culture Pub c'est culte ça.
Sinon chapeau j'pensais même pas que t'allais y répondre tu vois!
avatar
djikey

Messages : 468
Date d'inscription : 12/12/2008
Localisation : Sud-Est

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/lemog

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 13:25

lol
Au juste sur l'Atari 2600 j'ai oublié de précisé mais des jeux sont encore produits deçus par des amateurs.
Une cartouche regroupant plein de mini jeux a été produite en 2005.
Swwops! sorti en 2004.


Un autre jeu est aussi sorti sur Odyssey 2, KTAA en 2003

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  bubble-bobble le Dim 14 Déc - 14:34

salut loup tu as juste oublié de parler de cette console qui date de 1977 fabriqué par une societe Française



Constructeur: Société Occitane d'Electronique
Modèle: OC5000
Année/Prix: 1977

CPU: CI spécialisé AY-3-8500
RAM/ROM: 0
Graphisme: UHf secam minitelien noir & blanc
Mémoire de Masse: non

Périphériques: Outre deux paddles, un pistolet fait peur.


je laisse le lien pour la source

http://www.silicium.org/console/pongz/soe/oc5000.htm
avatar
bubble-bobble

Messages : 39
Date d'inscription : 14/12/2008
Age : 41
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 14:49

pour une fois qu'une console est Française!!^^ Je te remercie pour ton aide, car bon j'avoue ne pas pouvoir parler de toutes les consoles du moins de seconde génération car rien que au Japon près de 125 consoles sortirent entre 1975 et 1983!!! Donc j'avoue ne pas parler de toutes les consoles, je dirais des plus importantes^^. Donc si vous avez d'autres infos n'hésitez pas^^.

Donc la si je comprend il s'agit d'une console avec que quelques jeux programmés, pas comme les Atari et autres. Alors c'est bien que tu en parles, car à cette époque beaucoup de consoles sortirent dans ce genre, c'est à dire accompagnés de quelques jeux genre Pong, Space Invaders, et ne possédait que un jeux, c'est console fut en partie responsable du krach de 1983.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  bubble-bobble le Dim 14 Déc - 15:06

Salut loup

ui tout à fait c'était des jeux programmés en mémoire et il fallait que tu bouge les potards pour changer de jeux et si je me souviens bien il fallait passer par la prise antenne de la tv pour pouvoir y jouer , d'ailleurs c'était tout un merdier car en plus fallait rechercher la chaine sur laquelle la console diffusait lollllllllllllllllllllll
avatar
bubble-bobble

Messages : 39
Date d'inscription : 14/12/2008
Age : 41
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 15:58

Oui sa plus rien à voir avec nos consoles actuelles qui sont relativement simpale à faire fonctionner^^

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 14 Déc - 16:52

L'Atari 5200


La sortie de l'Intellivision de Mattel fit trembler Atari. En effet avec le temps, la console de Mattel pouvait écraser l’Atari 2600.
Pour écarter cette menace, Atari décida de développer une nouvelle console, l'Atari 5200.

Pour ne pas perdre de temps de développement , Atari décida de s’inspirer de son ordinateur l’Atari 400. Après un développement vite fait bien fait, l’Atari 5200 vis le jour. Pour résumer l’Atari 5200 était un ordinateur (l'Atari 400) sans clavier. Forcément le client vu cela d’un mauvais œil.






Coté hardware, on remarquera en premier lieu la possibilité de jouer à 4 comme avec la Nintendo 64.Les manettes sont fortement inspirées de celle de l’Intellivision.



Il faut avouer qu’il est possible de se demander si la notion de brevet existait à l’époque vue les ressemblances.

Le CPU est bien amélioré. La vitesse de celui-ci passe de 1.19Mhz à 1.79Mhz . Au niveau graphique la résolution devient intéressante avec un bon 320x192. Malheureusement, le nombre de couleur affichable ne change pas.
La taille des cartouches elle passe à 16 ko.

La console sort en Octobre 1982, au prix élevé de 249 $. Aussi la Colecovision était sortie en Aout pour un prix bien moindre. La console commençait déjà mal son début de vie.

La première console permettait de jouer à quatre, malheureusement les jeux d’Atari 2600 n’étaient pas compatibles.
Ce premier point ne poussait pas le client à acheter une console de chez Atari. Cela est d’autant plus vrai que l’Atari 2600 n’était pas du tout en fin de vie.

Les jeux vinrent encore une fois de l'arcade avec le traditionnel Space Invaders, Mario Bros, etc... et les jeux venant d'éditeurs tiers, dont Sega.





En 1983; Atari décida de sortir un adaptateur permettant de jouer aux jeux d'Atari 2600 sur l'Atari 5200.

Beaucoup de jeux vinrent aussi du portage des jeux d'Atari 400 après quelques modifications.
Environ 100 jeux sortirent sur le support. Atari ne soutient jamais ou presque son Atari 5200 préférant développer l’Atari 2600.
L’Atari 5200 fut très vite un immense échec.

Pourquoi un si bel échec ?

L’Atari 5200 sortit après la Colecovision et coutait plus cher. Ainsi pourquoi acheter une console moins performante et plus cher ?
Pour les fans d’Atari pourquoi aurait-il fallu acheter l’Atari 5200 alors que l’Atari 2600 fonctionnait très bien encore ?
Il faut rajouter deux choses, Atari développait beaucoup plus de jeux sur l’Atari 2600 que sur Atari 5200. Ils ne soutenaient pas du tout leur console. C’est complètement aberrant.
Autre chose la durée de vie de la console fut très courte. En effet sa sortie en Octobre 1982 c'est-à-dire quelques mois avant la crise du jeu vidéo de 1983, ne permit pas à la console de se faire c’est lettre de noblesses.
Bref pour résumer l’Atari 5200 est une console qui passa totalement inaperçu et dont on se rappelle que grâce à son nom Atari.


Dernière édition par Loup le Mer 8 Avr - 14:01, édité 1 fois

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mar 16 Déc - 16:47

La Vectrex


La Vectrex est vraiment une des consoles les plus étranges et origines de cette époque.



La console de Smith Engineering pouvait afficher des graphismes vectoriels. Grace à ce procédé la console pouvait afficher des graphismes en 3D. Le concept existait déjà depuis quelques années dans l’arcade avec Battlezone d’Atari.

Elle sortit en Novembre 1982 au prix de 200$. Trois jeux étaient disponibles à l’origine Mine Storm, Web Wars, et Spike. Son hardware était très limité. Son Cpu 8 bits était cadencé à 1.6 Mhz. Par contre les graphismes bien que vectoriels ne pouvaient présentés que le noir et blanc.



La console comme la photo le montre ne se branchait pas sur une télévision puisque l’écran était fourni d’office. La grosse évolution se portera aussi sur la manette. Celle-ci est beaucoup plus proche des manettes actuelles que celle des autres consoles de l’époque.

Pour avoir un fond en couleur, la console reprendra les overlays déjà utilisé par l’Odyssey.



Le résultat de l’overlay avec un jeu était plutôt joli, comme on peut le voir dans la photo ci-dessus avec Pole Position.



De même les effets sont plutôt jolis. On peut voir que l’action est fluide. Le 3D est certes très primitif mais pour l’époque c’est un véritable bon en avant.

Beaucoup de jeux de la console s’inspiraient de l’arcade, comme Pole position, Asteroid.



Les jeux étaient tous en 3D et certains sont de très bonnes factures.

La console connut une sortie en Europe et au Japon début 1983. La console bien que révolutionnaire ne rencontra jamais le succès. Seulement 22 jeux sortirent sur le support. Dès 1984, sa production s’arrêta. Depuis quelques années de nombreux fans produisent des jeux sur la console. Ainsi le nombre de jeux actuels montent à environ 50 jeux.

La console ne rencontra pas le marché qui était déjà totalement saturé. En plus cette console était beaucoup trop en avance sur son époque malgré des graphismes en noir et blanc. Une telle révolution éloigna beaucoup de joueurs et les graphismes en noir et blanc même s’ils sont en 3D étaient pour l’époque totalement démodé.

Une version portable aurait du voir le jour en 1988, mais l’arrivée imminente de la Game Boy annula sa sortie.


Dernière édition par Loup le Lun 4 Mai - 16:03, édité 2 fois

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Usulmaster le Mar 16 Déc - 17:02

Ah j'y ai joué à celle là il y a peu, elle a vraiment un charme fou ! Vraiment une machine à découvrir ! Absolument halucunant, et lachez vous sur les stupéfiants avant. Donc apres c'est l'arcade?
avatar
Usulmaster
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 31
Localisation : Arrakis

Voir le profil de l'utilisateur http://www.retrogametv.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mar 16 Déc - 17:04

La il reste la colecovision et ensuite l'arcade, mais sa va etre chaud quand meme^^, car l'arcade c'est pas comme les consoles pour les séparé sa va etre chaud^^

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mar 16 Déc - 17:57

La Colecovision
Alors depuis le début je vous parle de cette console, vous allez bientot croire que je suis amoureuse de cette console et bien non, car je n'y ai jamais jouer^^. Mais bon la Colecovision est la Ps3 de la seconde génération, et aussi la pierre tombale.
La console de Coleco sort en Octobre 1982 au prix de 300$. Le prix est cher mais vaut le coup^^.
Le harware est surpuissant pour l'époque!!! un CPU à 3.58Mhz (la Nes est à 1.79 Mhz et comparable à la Super Nes!!!) la console pouvait afficher 32 sprites (64 la Nes) avec 16 couleurs différentes. Coté ram on a un bon 1ko et en ram vidéo 16 ko. Coté jeux les tailles atteignes les 32Kb, on est encore loin des 2Mb de la Nes^^. La console sort avec 12 jeux!!! et 10 jeux suiveront en peu de temps.

La console est imposante, et possède 2 manettes ressemblant aux manettes de Intelivision.
Argument de vente trés important, la console est proposé avec.... Donkey Kong de Nintendo, il s'agit de la première console avec ce jeux. Les droits d'achat de Coleco furent assez important 250 000$ et touchait 2$ par jeux vendus!!! Nintendo alors étoile montante avait déja le sens des affaires... Cela préfigurait rien de bon pour le jeux vidéo..., mais sa c'est une autre histoire^^.

La il s'agit de la version Arcade de Donkey Kong.

Version Colecovision.

Atari 2600
Bon quand on compare on voit que la Colecovisio fait bien mieu que l'Atari 2600...
Les hits d'arcade arrivent, les jeux sortient sur Atari 2600 commence à etre porter deçus dont The Smurfs.

La encore avec la vidéo on voit bien que la Console de Coleco était largement devant l'Atari 2600. La console sort aussi en Europe en 1982, en Aout d'ailleurs donc avant les USA. Elle comence à se faire connaitre du public. Atari se sent menacer et veut sortir l'Atari 7800, commence alors une guerre féroce entre Coleco et Atari. Coleco veut rivaliser aussi dans le domaine de la micro-informatique, Coleco sortira l'Adam Coleco pour Décembre 1982. Mais en Décembre aucune nouvelle de l'ordinateur, des rumeurs parlent de problèmes de production que l'ordinateur ne fonctionne pas, en meme temps commence un évènement important pour le jeux vidéo... En tout cas Coleco perd beaucoup d'argent jusqu'à 50 millions de $...
Mais au moins en un trimestre, la console c'est vendu à 500 000 unités. Début 1983, on arrive à 1 millions d'exemplaires, il se vendra au total 6 millions d'exemplaires jusqu'en 1984, date d'arret de la console, 120 jeux seront sortis sur la plateform et d'excelente facture. De plus un adaptateur est vendu en 1983 pour adapter les jeux Atari 2600 sur la plateforme, que demandez de plus?La colecovision est en pleine ascention, l'Atari 2600 va bientot etre dépassé totalement... mais à ce moment...

Et oui à ce moment commence alors ce qu'on apelera plus tard le Krack de 1983 du jeux vidéo. ce phénomène complexe a provoqué énormément de dégats, dont des dégats irréparables.
Fin 1982, plusieurs consoles sont en course, on a l'Atari 2600, l'Atari 5200, l'Odyssey 2, l'Intelivision, la Vectrex, la Colecovision, et devait sortir en 1984 l'Atari 7800, l'Intellivision 3. Bon donc nous avions 6 consoles en course sans compter les autres consoles avec que un seul jeu...
Bon soyons franc le marché était saturé, totalement saturé. les jeux venaient tous de l'arcade, les jeux ne venant pas de l'arcade était souvent de mauvaises factures. Les éditeurs tiers pouvaient produire sur ces consoles sans restriction et sans surveillance. Ainsi n'importe qu'elle société pouvait sortir 10 jeux par an ou meme plus!!! Les jeux se ressemblaient étrangement, une fois qu'une nouveauté était découverte tout le monde voulait copier. Ainsi on ne compte pas le nombre de copie de Pong, sa serait impossible à les compter.
Un dirigeant de Mattel avoua que la production de 1982 représentait la production de plus de 2 ans... et qu'il n'y avait aucun moyen de d'équilibrer le système...
Tous ces jeux étaient envoyer en magasin. Dans le cas ou le jeux se vendaient tout allait bien, dans le cas contraire, le distributeur renvoyait les jeux au fabriquant en échange de nouveaux jeux ou d'argent. Donc on voit le système était trés bancale et ne fonctionnait que par la confiance.
A la meme époque on voit apparaitre le micro-ordinateur avec l'Apple 2 ou encore l'Atari 400. Les ordinateurs sont abordables (le prix de la colecovision) les jeux se vendent aussi trés bien deçus. De plus les ordinateurs n'était pas fait que pour jouer, on pouvait utiliser un traitement de textes ou programmer pour sa société, bon on pouvait faire ce qu'on veut.
Après Noel 1982, les distrivuteurs voulurent renvoyer les cartouches non vendus. Les producteurs n'avaient pas l'argent nécessaire pour échanger les cartouches ou les racheter!!! Ainsi coté distributeurs on veut liquider les stocks, on diminue le prix donc, mais n'étant pas de nouveaux jeux les gens n'achètent pas, et ainsi on se retrouve avec une petite dévualation de 34$ à 4$!!!! Un jeu à 4$!!!! résultat les distributeurs perdent confiance, et remplacent les jeux vidéos par des jeux traditionnels. Les nouvelles sociétés pas trés solide ne peuvent supporter le choc, elles tombent une par une...d'autres se retirent tout bonnement du jeux vidéo, ainsi Coleco se retire, Mattel de meme, et Magvanox aussi...
Et pour améliorer les choses les journalistes Américains parlent de Game Over pour les jeux vidéos...
Les éditeurs tiers se sont donc tués eux meme entrenant avec eux d'autres sociétés. Atari ne s'en remit jamais, l'Atari 7800 sortit et ce fut un échec quand à la Jaguar faut-il en parler??
Les USA perdaient pour 2 ans le jeux vidéo. La place était alors libre pour d'autres... Sega se préparait comme Nintendo a conquérir le monde encore fumant du jeux vidéo.
Le Krach du jeux vidéo provoqua la disparition de ces dinosaures qu'étaient les consoles 8 bits de seconde générations. Les petites sociétés comme Sega et Nintendo trés active en arcade allaient alors sortir de leur terrier...
Pour résumer la troisième génération fut un miracle pour le jeux vidéo sur console...
GAME OVER

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum