Histoire du jeux vidéo

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 18 Fév - 0:34

La Pc Engine :L'année 1991
Cette année sera vraiment pour la Pc Engine l'année du tournant, et celui-ci lui sera favorable. Déja en cette année, Nec possède 7 % du marché et se trouve donc devant Sega, mais trés loin derrière Nintendo avec sa Super Famicom.
Le mois de Janvier vera la sortie de seulements 4 titres, un des plus mémorable sera Jackie Chan de Hudson soft.

Certes le jeu n'est pas un hit mais c'est déja un bon jeu.
Début Mars, Human sort Final Match Tennis, ce jeu deviendra trés vite une des références des jeux de Tennis sur toute platefrome confondus.

Au meme moment (à un jour près), TSS nous sort un nouveau shoot'em up, Dead Moon. Le jeu montre que la Pc Engine est vraiment une bombe pour ce qui est des graphismes. Un merveilleux jeu.

A la fin du mois Naxat nous sort son merveilleux 1943, encore un shoot'em up. On voit aussi la sortie de Ys III: Wanderers From Ys sur Pc Engine CD. Les graphismes sont de trés bonnes qualités et les musiques sont sublimes, du grand art.

En Avril Hudson sort Populous.

En Juin, Datawest nous sort Rayxanber II, un bon petit shoot'em up avec de trés joli graphismes sur Pc Engine CD.

En Juillet Hudson nous sort Final Solder, encore une fois un merveilleu shoot'em up. Pour le meme mois Hudson nous sort la suite de PC-Kid, sous le nom de PC-Kid II (c'est compliqué non?)
Le jeu est toujours merveilleux et fait basculer le charme des amoureux des jeux de plate forme.

Le mois de Septembre sera important du coté des sorties pour la Pc Engine. Déja fin Septembre, Hudson nous sort son Neutopia 2, le jeu parrait un peu plus profond que son prédecesseur mais ne parvient toujours pas à détroner le mythique Zelda.

Ensuite le 21 Septembre Nec sort deux nouvelles versions de la Pc Engine, déja la Pc Engine Core Grafx 2. Il s'agit de la meme version que sa soeur, mise à part un changement de couleur du logo et surtout une baisse de prix de la console. Le prix passe de 24 800 yens à 19 800 yens. La baisse de prix est apréciable. Nec applique cette baisse de prix pour contrer les ambitions de la Super Famicom.
Autre grosse sortie et trés appréciable, la sortie de la Pc Engine Duo. Il s'agissait d'une Pc Engine intégrant le Super Cd Rom (et non pas le Cd Rom). La console sortit au prix de 59 800 yens!

Pourquoi avoir sortie une nouvelle version du lecteur Cd? Le problème de la Pc Engine était d'etre une simple 8 bits à l'origine et elle était sorti en 1987. A ce moment les techniques de 1991 avait évolué. Hudson et Nec se retrouvait face au meme problème qu'avait rencontré Nintendo. Nec et hudson résolurent le problème en sortant un nouveau péréphérique ayant cette fois-ci 256 ko de RAM au lieu de 56. Cela boustait la console. Ainsi les jeux pouvaient etre encore trés joli. Mais ceux qui avaient acheté la Pc Engine Cd-Rom premier du nom était arnaqué? Et bien non car via une carte, la Super System Card 3.0

Cette carte sortit le 26 Octobre. Il faudra attendre le 13 décembre pour que le péréphérique seul sorte, il coutait la petite somme de 34 800 yens.

En Novembre, Palsoft Quest nous sort Magical Chase, un bon petit shoot'em up qui se diférencie de ces compatriotes en ayant une ambiance bonne enfant et nous fait penser au Parodius de Konami.

Le meme jour que la sortie du Super Cd Rom, Nec sortira la Pc Engine LT, une Pc Engine GT améliorer. Le prix de la bète 98 800 yens!!!! Mais il faut avouer qu'on pouvait recevoir la télévision. Que la console pouvait etre raccorder au 2 versions de lecteur Cd Rom. Et l'écran était une merveille de technologie. Il faudra attendre la GBA pour avoir une tel qualité et encore.

En Décembre on verra un jeu athipique sur Super Pc Engine Nintendo World Cup de Techno. Et non Nintendo n'a pas dévellopé directement mais via Techno.

L'année 1991 est donc pour la Pc Engine une trés belle année avec de nombreux shoot'em up et une trés belle vie devant soi avec l'arrivée du Super Cd-Rom. Malgrès l'écrasante supériorité de la Super Famicom, la Pc Engine résiste tant bien que mal.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Jeu 19 Fév - 23:49

La Pc Engine:L'année 1992
Cette année 1992 sera une année on l'on verra un important déclin du nombre de jeux sortant sur Hu-card et une augmentation naturelle du nombre de jeux sortant sur Cd. On peut noter que à partir de 1991-1992, les éditeurs tiers comprirent l'intéret qu'apportait le Cd face aux cartouches Rom. On peut entre voir en cette évènement l'avenir qu'était réservé aux jeux vidéo consoles.
Le 24 Janvier, Hudson sort Ninja Gaiden, un bon jeu de Ninja ayant une forte inspiration de Castlevania comme vous allez puvoir le voir.

Le jeux sortait aussi sur Nes, et ici la qualité est bien sur nettement meilleur tant d'un point de vue graphique que sonore.
Le 21 Février Konami sort son Parodius. Le jeu sortit aussi sur Snes (de meilleur qualité bien sur).

Le meme jour Hudson sort Gate of Thunder shoot'em up qui est la encore un petit bijou. Le jeu sort bien entendu sur Super Cd.

Peu de jours après, Human sort Human Sports Festival sur Super Cd Rom.
Le 26 Avril, Hudson sort Tengai Makyō II: Manjimaru. Le jeu était attendu depuis longtemps par les fans et il devint une des meilleurs ventes de la console. Le jeu était tellement énorme que pour faire du bénéfice, Hudson dut sortir des démos jouables payantes avant la sortie du jeu pour espérer rentabiliser le titre, c'est pour dire.

Le mois d'Avril vera la sortie de Star Parodia, un Parodius-like sur Super Cd.

En Juin, Hudson sort un remake fabuleux de Adventure Island. Le jeu est d'une qualité graphique merveilleuse explosant les versions MS et Nes.

Juillet sera le mois de Soldier Blade, un shoot'em up de Hudson, qui me fait baver d'envies.

On verra aussi la sortie de Bonanza Bros sur super cd rom, trés bon jeu de cambrillolage. Contrairement à la version MS, les graphismes sont un peu amélioré, mais surtout la qualité sonore est nettement supérieur et est vraiment agréable.

Le mois de Décembre 1992 vera la sortie de Bomberman 93, rien de bien nouveaux, sauf un mode histoire un peu plus profond, en tout cas l'ambiance est encore la^^.

On verra aussi la sortie de Gradius 2 sur Super Cd.

Ainsi comme on le voit l'année 1992 sera l'année du Cd et on verra le début de la fin pour les Hu-card. Aux USA la situation de la console était trés critique, la guerre Nintendo-Sony ne laissait pas beaucoup de places pour la Pc Engine. En Europe la situation n'était guerre meilleur, la sortie de la Super Nes avait fait beaucoup de tord à la Pc Engine qui n'était pas soutenue par Nec en Europe.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Ven 20 Fév - 18:39

La Pc Engine:L'année 1993
Le 12 Mars on verra la sortie de Double Dragon II: The Revenge sur super Cd Rom.

Le 25 Mars 1993, Nec sort la Pc Engine Duo R. Elle n'importe rien de nouveau par rapport à sa soeur, elle est juste beaucoup moins cher, elle ne coute plus que 39 800 yens (20 000 yens de réductions)

Un des buts de cette console était de relancer les ventes déclinantes de la console.
Le 2 Avril Hudson sort Pc Kid 3. Le jeu est encore sublime et on voit que notre petit héros peut se transformer.

Le 23 Hudson sort Lords of Thunder, encore un trés bon shoot'em up, qui graphiquement est super avec une trés bonne animation.

Le 28 Mai 1993 on voit la sortie de Sherlock Holmes: Consulting Detective Vol. II sur super cd. Sans etre le meilleur jeu de la console u est assez impressionant puisque les indices vous allez les trouver en interogeant des gens, et vous voyez une vidéo filmez dans ce cas.

Le 12 Juin, Nec sort Street-Fighter II CE! Le jeu est tout simplement digne de la version Snes voir une petite qualité supérieur. Imaginez il s'agit d'une console 8 bits qui égale la grande Snes.

De voir ça sur une 8 bits on peut etre largement étonné. Les garcs de chez Nec controlait largement leur console.
Le 20 Aout, Pionner sort le Pioneer LaserActive. Le péréphérique coute la bagatelle de 89 800 yens. Il s'agissait d'un lecter de Cd, mais attention pas de Cd-Rom. L'extention utilisait des Ld-Rom. La différence avec les Cd-rom? La mémoire était tout simplement décuplé. Ainsi on pouvait voir des jeux tout bonnement intéractif.

Comme vous le remarquerez il eut aussi une sortie sur Megadrive pour le meme prix. Il sortit en tous 11 jeux sur Pc Engine via le Ld-rom. Les jeux sortant sur l'expention furent des portages arcades dans un tier des cas, Sinon on vit la sortie de jeu/dessin animé interactif. On notera aussi la sortie de jeux interdit à moins de 18 ans qu'on pourrait qualifier de pervers. D'ailleurs grace à ce merveilleu engin, la Pc Engine eut le droit aux premiers jeux interdit à moins de 18 ans du jeux vidéo.
Graphiquement les jeux sortis sont d'une qualité extraordinaire. Graphiquement il faudra attendre la Nintendo 64 pour avoir une telle qualité graphique. Coté vidéo je ne peux pas les donnés directements, mais en allant sur le site suivant vous trouverez des vidéos qui ne sont pas nul par d'autres sur internet: http://nekofan.free.fr/laseractivetest2.htm. A cause d'un prix trop élevé et de jeux rares, ce fut un grand echec. Mais graphiquement, c'était une génération de consoles en avance. Il faut savoir que le LaserActive est sortie en plus de la Pc Engine st Megadrive sur Pc. Il est aussi à noter que de nombreuses versions différentes existes pour la Pc Engine et la Megadrive. Aussi certaines versions pour la Pc Engine sont incompatibles avec le Super Cd Rom par exemple.
Le 29 Octobre, Konami sort Akumajō Dracula X Chi no Rondo sur super Cd. Il s'agit tout simplement d'un des meilleurs Castlevania, je dirait le 3ème meilleur. Graphiquement il est joli bien qu'il montre bien la limite du 8 bits et d'un point de vue sonore on a carrément un sacrifice humain en Allemand en introduction. Vous l'aurez compris l'un des meilleurs jeux de la Pc Engine que je vénère.


Le meme jour Hudson sort Might and Magic III: Isles Of Terra sur super Cd.
Le 10 Décembre, Hudson sort sa dernière Hu-Card avec Bomberman '94. Le jeu est encore trés joli et en plus vous avez la possibilité de controlez des petits animaux avec vous. Le meilleur Bomberman de la console.

Le 22 Décembre, Hudson sort Ys IV: The Dawn of Ys.


Pendant ce temps la, en Europe Solibeng est en train de couler puisque la Pc Engine se fait gentiment balayer par Nintendo et Sega. La société diminue ces prix pour liquider la console. Ainsi la PCE Gt passe de 2490 Francs à 1490 Francs. La Coregrafx se vend 290 Francs et la Duo 2190 Francs. Quand aux jeux c'est super le pack de 3 jeux à 99 ou 199 Francs. Sa c'est de l'affaire commercial. A la fin de l'année la Pc Engine disparait de l'Europe et des USA.

En cette année 1993 on voit que la Pc Engine commence à s'écrouler face à la concurence, concurence qui se présente surtout sous le nom de Super Famicom. On send la fin arriver petit à petit.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 21 Fév - 14:45

La Pc Engine:l'année1994
L'année 1994 sera le début de la fin pour la console, déja en 1993 elle commençait à s'essoufler. Cette année on vera les dernières améliorations, qui ne se sont presque pas vendus.
Le 25 Janvier, Human sort Formation Soccer on J-League sur Hu-card.
Dans le meme période, Nec sort l'Arcade Card. Il s'agit d'une expention qui permet à la console de faire beaucoup plus de calcules que normalement. Normalement la console fait les calculs 2 par 2. Avec l'Arcade Card le nombre de calcul passe de 18 par 18!!! A ce moment on verra des portages de jeux Neo Geo sur Pc Engine!! Malheureusement tout cela à un coup, et un arcade card coute 30 000 yens!!!

Le 26 Mars, Art of Fighting sort sur Arcade card.

Juste avant on avait vue la sortie de Fatal Fury 2 sur arcad card, le 12 Mars. Bien sur le jeu est une merveille de technologie.
Graphiquement le jeux explose tout, et est limite supérieur au 16 bits qu'était la Snes et la Megadrive. De plus le jeu avait accompagné la sortie de l'arcade card qui était sortie le meme jour.
Le 15 juin Nec sort Chiki Chiki Boys sur Super Cd, un trés bon jeu de plateforme, graphiquement et sonore rien à dire.
Le 25 Juin, Nec sort une dernière version de la Pc Engine, la Pc Engine Duo-RX. Elle n'apporte rien de nouveaux, sauf une nouvelle baisse de prix, elle passe à 29 800 yens. La console sort avec une manette à 6 boutons pour profiter des jeux de l'arcade card.

Le 22Septembre, Nec sort Dragon Knight III: Knights of Xentar, un trés bon RPG au quel on ne peut pas reprocher grand chose.
Début Décembre, on voit la sortie de Fatal Fury Special, le jeu sort sur arcade card et est une merveille.
Le 16 Décembre, Nec sort 21 Emon Mezasehoteru O sur Hu-card. Ce jeu est le dernier à etre sortie sur formart Hu-Card.
Une des grandes force de la Pc Engine a cette époque, il s'agit des portages de jeux Neo Geo sur la console via l'Arcade card.

Quand on voit ces graphismes, on a du mal à imaginer que la Pc Engine est une 8 bits.

Malgrès des qualités graphiques et sonores epoustouflantes, la console commence à chavirer et ne parvient plus à faire face à la concurence. La génération des 32 bits vient de commencer et bien sur la Pc Engine ne pouvait pas rivaliser face à la Saturn et encore moins face à la Playstation. Les gens se désenteraissaient des 8 bits, qui appartenaient à un autre monde. Ainsi l'année 1995, Nec le savait serait la dernière année de la console.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 22 Fév - 12:51

La Pc engine:L'année 1995 et la fin de la console, et petit bilan
En cette année 1995, les titres se font rare sur la console, d'autant plus que la Pc-Fx (la successeur de la Pc Engine) vient de sortir et rencontre un bide pour le moment. Ainsi le nombre de titres de cette année n'est pas mirobolant, on retiendra surtout le jeu Ginga Fukei Densetsu Sapphire. Il sort le 24 Novembre 1995 et marque à lui seul la fin officiel de la Pc Engine. Le jeu utilise l'arcade card et fait de la Pc Engine une prouesse de technologie.

Le jeu présente des graphismes qui pourraient trés bien aller sur des jeux de 1èr génération des 32 bits. Les joueurs jouant encore à la console sont tous émus par le jeu.
Après 1995, quelques jeux sortiront encore sur le support, mais les sorties se font au compte goute. Des jeux sortiront néanmoins jusqu'en Juin 1999!! Il s'agit de Dead of The Brain, le jeu sort le 3 Juin 1999.

Comme vous pouvez le voir, rien à dire de particulier sur le dernier jeu de la pc engine.
Ainsi la Pc Engine disparait, aujourd'hui des jeux sortent encore, mais ce sont des jeux non officiel.

La Pc Engine c'est vendue ainsi dans le monde à environ 10 millions d'exemplaires, dont 5.85 millions d'exemplaires au Japon. Face à la Megadrive ou la Super Famicom, bien sur ces chiffres peuvent faire rire. La console ayant fait un bide immense aux USA cela n'aide pas au chiffre. En Europe la console n'était meme pas soutenue par Nec Europe... . Au Japon, le succès est bien plus important, et oui elle se vendit bien plus que la Megadrive, et comparé à la Master System on en parle pas. Maintenant face à la Famicom ou la Super Famicom c'est plutot le contraire. Ainsi dire que la Pc Engine est un succès serait éxagéré, en effet elle aura pu se vendre bien mieu. La grosse question est donc de savoir pourquoi une telle console n'est pas réussi à s'imposer.
Un des permiers problèmes vient d'un problème de timing. La Pc Engine est sortit en 1987,à la meme époque la Famicom règne en maitre avec des excelents titres, Dragon Quest, Super Mario Bros, Final Fantasy, Castlevania, etc... . Bon à l'époque la Famicom est totalement inébrenlable. La sortie aux USA en 1989 n'était pas meilleur coté timing, la Nes régnait en maitre et en plus la Megadrive sortait la meme année. L'avantage de la Megadrive était d'etre une console 16 bits donc en théorie plus puissante que la Pc Engine.
Autre gros problèmes le publique touché, la console était en effet réservée aux joueurs matures adepte des salles d'arcades. D'ailleurs vue le nombre de shoot'em up on le comprend. Malheureusement ce publique était une minorité.
Un gros problème de la console était aussi son cout. Pour pouvoir jouer pleinement à la console, il fallait avoir une certaine richesse. La console coutait déja 24 800 yens, donc le prix était 2 fois supérieur que le prix de la Famicom et de la Master System. Un an après, Nec sort son lecteur Cd-rom. Meme si la technologie était révolutionnaire le prix l'était aussi. Mettre 24 800 yens et ensuite devoir acheté un périphérique à 57 800 yens c'est pas réservé à tout le monde. Ensuite le rajout du Super Cd rom en 1991 au prix de 34 800 yens cela n'aide pas. Enfin si on parle de l'arcade card qui coutait le petit prix de 30 000 yens (le prix d'une Super Famicom), cela reviens trés cher. Bon vous avez compris, pour jouer à la Pc Engine il fallait avoir de l'argent sur son compte. Juste un exemple trés bète:
Le jour de la sortie de la console, vous l'achetez donc vous mettez 24 800 yens. U an après vous mettez 57 800 yens pour le lecteur cd rom. En un an vous avez mis 82 800 yens sur une console!! En Décembre 1991 horreur, Nec sort le Super Cd au prix de 34 800 yens, donc vous l'achetez et hop vous montez à 117 000 yens!!! Et bien sur vous voulez jouer à des jeux Neo Geo sur Pc Engine donc vous achetez l'arcad card au prix de 30 000 yens vous montez alors à 147 000 yens!!! Bon pour résumez vous avez mis plus de 1000€ sur une console! Pour dépenser autant d'argents il faut etre fan ou etre trés riche.
Alors pourquoi des consoles aussi cher? Et bien Nec étant simplement producteur de la console, ils eurent peur de ne pas faire de bénéfices donc ils sortirent une console assez cher.

Malgrès un pseudo échec, cette console réussi à pousser Sega à sortir sa Megadrive et Nintendo à sortir sa Super Famicom. Ainsi la console permiy la transition de la 3ème génération de console à la 4ème. La Pc Engine grande reine des shhot'em up et des 8 bits, merci d'avoir été la.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 22 Fév - 19:58

La Supergrafx
En Octobre 1988, Sega sort la première console 16 bits de l'histoire, la Megadrive. Nec/Hudson avait à l'époque sa Pc Engine. Pour rivaliser avec la Megadrive, Nec annonce en 1989 une nouvelle console devant remplacer la Pc Engine, son nom? Supergrafx.
La console sortit en Décembre 1989 au prix de 39 800 yens (environ 300€). Le jeu accompagnant la sortie de la console est Battle Ace. La console était en soit une bète. Le Cpu 16 bits était cadencé à 7.16 Mhz. Coté mémoire vive on mote à 128 ko. Coté graphique la console pouvait afficher 256 couleurs sur 4096. Sinon la console pouvait lire les jeux de Pc Engine et pouvait etre raccordé aux périphériques comme le lecteur cd. La console était donc supérieur à la Megadrive.

Par contre coté tète de la console ce n'est pas la joie, d'ailleurs cela ne poussait pas à acheter.
Le premier jeu était donc Battle Ace.

Le jeu en lui meme n'est pas fabuleux au point d'acheter une console à 300€. Le jeu sortit avec une manette devant recréer l'ambiance d'un avion, il s'agissait du Power Console.

Peu de temps après, on voit la sortie de Ghouls 'nd Hosts. Le but du jeu était de montrer la supériorité de la console face à la Megadrive. D'ailleurs le jeu parait supérieur à la version Megadrive.

Malgrès la boté du titre, cela ne poussa toujours pas à la vente. Pour essayer de lancer les ventes (surtout que la Super Famicom arrive à grand pas), Nec annonce la sortie de 3 jeux, Galaxian Force2, Strider, Forgotten Force. Les deux premiers ne virent pas le jour. D'ailleurs pour ce qui est de Strider, des rumeurs parlent de suicides du responsable... . Bref la console ne décolla pas et le dernier jeu fut 1941 en Aout 1991.


Résultat pour cette console, 6 jeux et un gros bide. Nous avons aucune information concernant le nombre d'unités vendues mais cela ne dépassa pas les 100 000 unités probablement. Il s'agit d'un des plus gros bide du jeux vidéo. Pourquoi une telle catastrophe? Et bien les fan de la Pc Engine après avoir dépensé près de 80 000 yens ne voulaient pas se ruiner de nouveaux. Autre problème, elle sort en Décembre 1989, donc un an après la sortie de la Megadrive et un avant la grande Super Famicom (qui était bien plus puissante que la Supergrafx). Ainsi les gens préféraient se rabattre sur la Megadrive ou la future Super Famicom.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Lun 23 Fév - 12:39

LA MEGADRIVE
Alors la on rentre dans le vif du sujet.
Avant de parler de cette grande console, remontons un peu le temps, allons en 1983. A cette époque, Sega sort la console SG-1000 et rencontre un succès modéré. Voulant détroner la Famicom, la société sort en 1985 sa Sega Mark 3, alias Master System. La console sort aux USA et en Europe par la meme occasion. Les résultats de la Sega Mark 3 sont trés mitigé au Japon, ainsi qu'aux USA. En realité la console s'en sort que en Europe. La sortie en 1987 de la Pc Engine met fin à la Master System au Japon. Bref Sega doit réagir trés vite avant que la situation soit catastrophique. Ainsi le dévellopement de la future console est en cours.
En Juin 1988, le magasine BEEP! annonce que Sega est en train de travailler sur un projet de console, la Mark 5. D'après les informations cette console était équipé d'un CPU Motorola 68000. Ce microprosseceur se retrouve au niveau de l'Amiga, ou encore des bornes arcade de Sega depuis 1985, les fameux System 16. Ainsi on sait déja que la future console sera une 16 bits. Une grande étape est alors franchie dans le jeu vidéo, et on commence une course à la puissance (qui n'est pas encore fini). En effet rapellez vous depuis 1975, les consoles était des 8 bits et coté Cpu rien n'avait changé mise à part leur vitesse, maintenant on commnce à passer au 16 bits.
Lors du dévellopement de la console, il fut primordial de choisir un nom adéquate qui est un bon effet de marketing. Plus de 300 nom furent proposés, trés vite le nom Mark 5 fut rejetté, et à force de discutions le nom Megadrive fut choisi.
A la fin de son dévellopement regardons ce que valait la première 16 bits du moment.

Alors regardons déja son Cpu, un bon M68000 16 bits cadencé à 7.61 Mhz, il faut rajouter à ce Cpu un Z80 8 bits cadencé à 3.58 Mhz. Ce dernier ne servait que pour les jeux de Master System pour qu'ils puissent etre lu sur la Megadrive. La mémoire vive monte à 72 ko. Coté graphique la résolution est de 320×448. Coté nombre de couleurs, la console pouvait afficher 16 couleurs par plan sur une palette de 512. La console gérant 4 plans, le nombre de couleurs montaient donc à 64 couleurs.
Pour résumer la console était supérieur à la Pc Engine alors imaginez face à la pauvre 8 bits qu'était la Famicom.
La sortie de la console fut prévue pour le 29 Octobre 1988 au prix de 21 000 yens(160€).
La console sortit bien entendu accompagner de jeux. Il y en avait seulement deux, Space Harrier 2, et Super Thunder Blade.

Space Harrier 2

Super Thunder Blade

En plus de ces deux jeux, la publicité se met en route et met bien en évidence que la console est une 16 bits.

Alors la sortie de la console au Japon, succès?
Et bien non, dans la meme période Nintendo sort le fabuleux Super Mario Bros 3 et met à lui seul la Megadrive sur le banc de touche.
Enfin la console n'ayant pas pour but le marché nippon ce n'est pas trop grave.
Avant la fin 1988, d'autres jeux seront sortit comme Altered Beast qui est pour l'époque une prouesse technique.


Pour résumer bien que la sortie de la 16 bits de Sega ne soit pas extraordinaire ce n'est pas non plus un échec. En un an, Sega aura vendu 400 000 consoles au Japon, un record pour Sega! L'année 1989 vera la sortie de la console aux USA et la sortie de nombreux grand jeux...

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Lun 23 Fév - 20:55

Le Megadrive:L'année 1989
L'année 1989, sera l'année de l'explosion de la Megadrive.
Durant cette année, on verra des jeux issu de l'arcade bien entendu, comme Super Hang-On, Golden Axe, ou encore Ghouls 'n Ghosts. Le jeu est bien édité par Sega et non Capcom. En effet la dite société avait donné les droits à Sega. Le jeu est une prouhesse technique qui met une claque à la Pc Engine. Malheureusement le jeu montre les limites sonores de la console avec des bruitages horribles.

La sortie de ce jeu permet à Sega d'annoncer l'arrivée d'éditeurs tier sur la console. Ainsi il est sur que la Megadrive ne connaitra pas le destin de la Master System. Cette dernière est d'ailleurs abandonné à son propre sort au Japon cette année la.
Pendant ce temps la Sega nous sort de trés bons jeux, comme Revenge of Shinobi. Le fameux Ninja reprend donc du service sur Megadrive. Le jeu utilise pleinement les capacités de la nouvelle console, et le jeu devient un régal, à essayer.

Pour fournir sa console en RPG, Sega sort le grand Phantasy Star II qui était prévue à l'origine sur la 8 bits de Sega. Ainsi les fans de la série se doivent d'acheter une Megadrive.

Bien sur Sega veut aussi un trés bon jeu de plate forme, ainsi voit-on Alex Kidd in the Enchanted Castle. Sans etre un remake du premier Alex Kidd il en ressemble fortement.

L'arrivé des éditeurs tiers se voit déja avec Thunder Force II de Techno Soft.


Pour résumer la console est trés bien lancée au Japon et se décide donc à passer dans le pays du Hamburger. La console sort le 14 Aout à New York et à Los Angeles pour faire un test de marché. Suite au succès du test, la console sort dans l'ensemble du pays le 15 Septembre. Malheureusement pour la Megadrive, son nom était déja pris, ainsi Sega dut changer son nom. Après discution, le nom choisit fut Genesis.

La console sortit au prix de 190$ avec en bundle Altered Beast. D'autres jeux sortirent avec la console, Space Harrier II,Tommy Lasorda, Baseball, Last Battle, et Thunder Force II.
Le but de Sega était déja de mettre fin à la menace que représentait la Pc Engine, et déclara haut et fort que la seul 16 bits c'était la Genesis et que la Pc Engine était limite une imposture. Cela paya bien puisque qu'à la fin de l'année, près de 500 000 consoles avaient été vendues, donc beaucoup plus que la Pc Engine.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mar 24 Fév - 12:29

La Megadrive: L'année 1990
L'année 1990 sera la suite de l'année 1989, c'est à dire que de plus en plus d'éditeur tiers viennent dévellopé sur la 16 bits de Sega. Enfin il y a plus de jeux d'éditeurs tiers que de jeux de Sega cela fait du bien pour Sega et cela fait du meme coup de la Megadrive une bombe.
Comme à l'habituel Sega continue de dévelloper ces titres arcades sur la console, par exemple Super Monaco GP ou After Burner 2 . Mais on doit tout de meme remarquer que le nombre de jeux tirés de l'arcade tend à diminuer. La Megadrive devient une console qui contient de plus en plus de jeux ne venant pas de l'arcade. Le meme phénomène se produisait à la meme époque sur la Master System. En parlant de cela il est à noter que les jeux Master System connurent des portages sur la Game Gear et aussi sur la Megadrive. Nous avons ainsi Castle of Illusion qui débarque sur Megadrive.

Le jeu possède des graphismes trés joli, et un trés bon gameplay, il devint donc assez vite une assez bonne référence pour la plateforme. La sortie du meme jeu sur Master System du faire l'affaire de Sega. En faisant de la sorte Sega a du pousser quelques personnes a acheté leur console 16 bits pour avoir un jeu plus joli.
D'autres jeux montraient les capacités impressionantes de la console, on pourrait parler de Star Cruiser de Arsys qui nous montre une introduction dans une 3D sommaire mais pour l'époque presque unique sauf en salle arcade.

Forcément le jeu a trés mal veilli, le graphisme 3D peut parraitre moche mais pour l'époque c'était une petite révolution. Le jeu montre par la meme occasion que les éditeurs tiers commençaient à s'intéresser à la Megadrive. Autre exemple d'éditeurs tiers, Inneprise dévellope Battle Squadron, un bon shoot'em up. Malheureusement les bruitages sont assez moyens.

Le plus belle exemple d'éditeurs tier est probablement Techno Soft avec son Thunder Force III. Le jeu est un petit bijou mais encore une fois les bruitages sont horribles.

Le jeu Populous nous montre l'arrivé d'un futur géant EA. Ce meme producteur sortira sur la console de nombreux hits.
Un des jeux les plus important de l'année fut sans contexte Michael Jackson's Moonwalker.

Le jeu de Sega sans etre une tuerie est un jeu de bonnes qualités, pour résumer il a des défaults mais ceux-ci ne sont pas assez important pour gacher l'envie de jouer.
Bon en quoi le jeu est important pour Sega?Avoir sa console sponsorisé aux USA par Michael Jackson à cette époque la, c'était faire passer un message aux Américains et aux gamers. La Megadrive était une console "cool" car Michael Jackson était deçus. Pour résumer Sega faisait passer une image de marque. De plus rien que à l'été 1990 la console c'était vendue à plus d'un million d'exemplaire aux USA. face aux succès grandissant de sa console plusieurs choses se produisirent. Déja la Megadrive commença à etre distribué en Europe à partir de Septembre aux pris de 1890 Francs. La console se nommait bien Megadrive (et pas Genesis) et était vendue avec Altered Beast. Le succès fut au rendez-vous dans la continuité de la Master System d'ailleurs.
Autres évènements beaucoup moins positifs pour la console, Nintendo sortait sa Super Famicom le 21 Novrembre. La Megadrive ne résista pas et se fit litéralement détruire en l'espace de 2 ou 3 mois et cela parce que Nintendo ne produisait pas assez de consoles sinon cela aurait pu se faire en une journée!! En effet il y avait plus de Super Famicom réservé que de Megadrive vendue au Japon!!! La guerre recommençait entre les deux géants et Sega c'était fait piteusement mis à la porte au Japon. Mais la suite serait différente aux USA....

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 25 Fév - 16:24

La Megadrive:L'année 1991
L'année 1991 sera L'année de la Megadrive, Sega jubile devant le succès de sa console. 1991 sera aussi l'année du hérison Sonic, et oui enfin voila Sonic qui arrive. La conséquence de ces deux évènements sera que la guerre entre Nintendo et Sega commencera à etre à son paroxisme. Les conséquences de cette guerre seront lourde de conséquences pour les deux sociétés et il faudra énormément de temps pour que Sega et Nintendo puissent s'entendre sur un point commun.

Sega voyant que la Super Famicom avait ravagé le Japon, ils voulurent prendre le maximum d'avance aux USA et en Europe. Ainsi en ce début d'année, Sega annonce l'arivée d'un lecteur Cd-Rom pour la fin de l'année. On voit trés clairement que dès ce moment le Cd est concidéré comme le future support de dévellopement. Aussi Sega s'inspire largement du lecteur Cd de Nec. Bien sur Nintendo répondra par la meme chose, avec le dévellopement d'un future lecteur Cd Rom (que tout le monde connait). Ainsi d'une certaine façon avec cette annonce, Sega se détruisit lui-meme, enfin tout cela est une autre histoire.

Face à la sortie imminente de Final Fantasy 4 sur SF, Sega répondra avec la sortie d'un autre RPG, Shining in the Darkness.

Bien sur le RPG est de moins bonne qualité que FF4, mais son producteur ne savoura pas vaincu avec la sortie en 1992 de Shining Force.
Ainsi, Shining in the Darkness n'étant pas suffisant, Sega sortira Phantasy Star III.

Le jeu en lui meme n'empéchera pas le grand succès de FF4 mais en limitera un peu les conséquences.
Bien sur, Sega sort encore des jeux arcade sur sa console, mais ceux-ci deviennent de plus en plus minoritaire. Ainsi on verra la sortie de Golden Axe2 ou encore Street of Rage.


Du coté des éditeurs tiers, leur nombre ne va que en grandissant, avec de nombreux titres comme Battletoads de Rare.

Les jeux à licence commencent aussi à faire légion comme James Bond 007: The Duel.

Le jeu est bien sur d'une qualité défiant toute concurence, on lacherait presque Sonic pour aller jouer à James Bond.... Heureusement à coté de jeux de qualité trés médiocre, d'autres éditeurs tiers sortent de petites bombes comme James Pond 2: Code Name Robocod.


Malgrès tout ces bons jeux, la sortie de la Super Famicom aux USA étaient inivitable et Sega le cragnait. Ainsi 2 mois avant la sortie de la Super Nes (donc le jeu sort le 21 Juin) aux USA, Sega sortit LE jeu de la Megadrive. Il s'agit ni plus ni moins de...... Sonic the Hedgehog.

Le jeu est fluide, le gameplay est au petits ognions, il n'y a rien à reprocher au jeu. Il est d'autant plus spectaculaire car il présente des effets qui n'étaient réservé que à la Super Famicom alors. Autre gros points fort, le personnage du jeu Sonic est ultra-charismatique. Bref Sonic devient en peu de temps la mascotte de Sega et met à la porte Wonder Boy et Alex Kidd qui se retrouvent sans emploie.
Le succès est tel que le jeu est porté sur Master System et sur Game Gear. Bref Sega fait fort et met une grosse embuche dans le plan de Nintendo.
Le 13 Aout 1991, la Super Nes sort aux USA au prix de 200$. Sega résiste au début face à la console du fait du peu de jeux lors de sa sortie. Malheureusement en moins d'un an, Nintendo aura ratrapé son retard. Sega contre-attaque par la meme occasion à l'aide publicités plus ou moins douteuses.
Au Japon, la publicité se fait à l'aide de Sonic.

Aux USA la publicté se fait aussi avec Sonic et les publicités sont trés offensives contre Nintendo.



La publicité dit clairement que la Super Nes est réservé aux enfants. La publicité se fait donc trés anti-Nintendo. On peut affirmer meme que ces publicités ont encore des effets aujourd'hui, une majorité de personnes ne concidèrent pas Nintendo comme réservé pour les enfants? Pour résumer Sega réussi largement son coup marketing.

Le 1èr Décembre, Sega sort le Mega Cd au Japon au prix de 49 800 yens. Le prix trés élevé de cette extention ne sera pas une gène au début, mais par la suite oui. En un an, près de 100 000 unités furent vendues.

Pour l'année 1991 5 jeux sortirent sur le support, Earnest Evans, Tenkafubu, Funky Horror Band, Heavy Nova, et Nostalgia 1907. La qualité des jeux sortant sur le support Cd ne poussèrent pas non plus à l'époque à l'achat d'un Mega Cd. En effet aucun d'entre eux est un jeu essentiel comme Sonic par exemple.

L'année 1991 fut donc trés fructueuse pour Sega comme on peut le voir, Sega parvient à tenir tète à Nintendo et résiste plus ou moins bien aux USA. Lors de l'année 1992 on verra un conflit de plus en plus violent entre les deux sociétés.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Dim 1 Mar - 13:19

La Megadrive:L'année 1992
L'année 1992 sera dans la continuité de l'année précédente. Ainsi Sega se ferra de plus en plus violent contre Nintendo. Par la meme occasion Sega devra aussi rusée pour éviter de se faire balayer par les hits de la Super Nintendo. Pour résumer la guerre entre Nintendo et Sega repart de plus belle et devient de plus en plus violente.
Les jeux d'éditeurs tiers sortaient alors sur Megadrive et sur Super Famicom. Malheureusement pour la Megadrive, la Super Famicom était beaucoup plus puissante. Il en résultait ainsi que les graphismes SF était meilleur que la Megadrive. Les gens préféraient donc se diriger vers les jeux Super Famicom.

En Septembre, au Japon, Enix sort le grand Dragon Quest 5 sur Super Famicom. Le jeu était attendu depuis deux ans et remporta un grand succès avec pas moins de 2.79 millions d'exemplaires vendues. Sega pour éviter le ballayage du sortir un Tactical-RPG. Ce jeu n'est autre que Shining Force.

Le jeu s'inspire naturellement des T-RPG de Nintendo, Fire Emblem.
La meme année, pour en mettre plein la vue aux joueurs, Sega sort Ecco the Dolphin. Le jeu est d'une qualité graphique merveilleuse. Sinon l'action est fluide. Sega donna à son jeu une difficulté assez importante.

En ce qui concerne le héros, il faut avouer qu'il possède un certain charisme.
Tecnosoft nous sort la meme année, Thunderforce4. Le jeu est une merveille graphique et montre ce que peut faire la Megadrive. L'action est fluide et le jeu parait presque parfait. Ce fut la plus grande réussite de la console après Sonic pour cette année.

Alors que les tortues ninja n'ataient pas venue sur Master System, Konami se ratrape en sortant Teenage Mutant Ninja Turtles: The HyperStone Heist. Comme la meme série sur Nes, ce jeu est d'une bonne qualité et a l'honneur d'apartenir dans le top 10 de cette année.

Dysney nous sort World of Illusion starring Mickey Mouse and Donald Duck, la suite de Castle of Illusion. Le jeu connait une amélioration. On peut maintenant controler Mickey et Donald.

Un jeu a essayé bien sur.
EA nous sort Road Rash II (le 1èr étant sortit en 1991). Le jeu montre à quel point la Megadrive est une console pour joueur mature.

En effet il aurait été impensable de voir un tel jeu sur Super Nintendo.
On vit aussi la sortie du jeu The Lost Viking. Le jeu en lui meme est assez originale. Je conseille de l'essayer entre pote, car on pouvait y jouer à plusieurs.
Cette année sera aussi la sortie de Another World sur Megadrive.
Mais LE jeu qui marqua les esprits fut Sonic the Hedgehog 2. Face à la sortie de Street Fighter 2 sur Super Nintendo, Sega voulait marquer le coup. Et c'était normal, Street Fighter 2 avait permis à Nintendo de vendre quelques millions d'exemplaires suplémentaies de sa console. Voyant la situation se dégradé trés vite, Sega décida de sortir un nouveau Sonic avec plusieurs évolutions. La première fut la possibilité de jouer à deux, et la deuxième fut l'arrivée d'un nouveau personnage trés charismatique, Tails.

Ce qui était super pour l'époque c'était de pouvoir jouer à deux en meme temps dans le mode normal. Pour rivaliser avec Nintendo, Sega décida de sortir un dessin animé, Les aventures de Sonic. Le but était bien sur de faire de la publicité pour leur mascote.

Pendant ce temps la, Sega sortit son Mega Cd le 15 Octobre 1992 aux USA. Bien sur le nom du périphérique changea et se nomma Sega CD. Les premiers mois de commercialisations furent plutot bon mais trés vite les ventes tombèrent et l'échec fut inévitable. Le Sega Cd sortit avec une dizaine de jeux, mais aucun ne justifiait un invstissement important.
Sinon on verra la sortie de After Burner 3 .De meme on verra le support acceuillir des jeux sortant aussi sur Super Cd Rom Pc Engine. Malheureusement aucune sortie mémorable n'est à souligner. Au Japon, le Mega Cd est déja dans une pente trés dangereuse pour l'avenir.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Lun 2 Mar - 1:31

La Megadrive:L'année 1993
L'année 1993 sera l'année ou la guerre Nintendo-Sega touche son paroxisme. Tous les coups sont permis pour écraser l'adversaire, la règle c'est pas de pitiés. Sega attaquera Nintendo sur le plan marketing en dénonçant une console pour enfant. Nintendo répliquera que les parents ne doivent pas laisser leurs enfant jouer à la Megadrive. L'enjeu du combat se trouve aux USA et en Europe. Face à ces attaques marketing, Nintendo sort hits sur hits. De la les faiblesses de la Megadrive se voient avec un manque d'éditeurs. En effet Sega n'a pas avec lui Enix ou Square Soft. Bref c'est presque un combat à mort qui s'engage.
Dès le début de l'année,Sega décide de sortir une nouvelle version de sa Megadrive. Cette version est moins cher que la précédente. Elle sort le 23 Avril au Japon au prix de 12 800 yens. Le meme jour Sega sort une deuxième version du Mega Cd (compatible avec la Megadrive 2 et pas la Megadrive 1) au prix de 29 800 yens. La sortie du Mega Cd 2 s'explique pour avoir une connection Megadrive-mega Cd. On peut voir aussi un essai désespéré de lancer les ventes du périphérique qui est pour le moment un cuisant échec. Sega essaye aussi peut etre de ne pas etre balayer par le Super Nintendo Disk (le projet Play Station).

Megadrive 2

Megadrive 2 + Mega Cd2
Autre grosse sortie, en Aout (le 20) Pionner sort son Pionner Laser Active au prix de 89 800 yens. Il faudra attendre peu de temps pour que sorte ce meme péréphérique aux USA au prix de 970$!!! Les jeux étaient magnifique, mais le prix d'un tel appareil fut la cause de son échec.

Don Quixote sur Mega LD.

Alors que Sega se remetait péniblement de la sortie de Street Fighter 2 de l'année d'avant, Nintendo annonce Street Fighter 2 Turbo. Sega ne voulant pas risquer de nouveau un balayage, il demande à Capcom de bien vouloir dévelloper un Street Fight 2 pour eux. Et sa sera chose faite avec Street Fighter II': Special Champion Edition. Le jeu est certe d'une qualité moindre à la version Snes, mais à le mérite d'éviter un balayage à la Megadrive.

En sortant Street of Rage 2, Sega essaye la aussi d'éviter le balayage de Street Fighter 2.

On voit trés nettement que Sega n'est plus à l'offensif mais est maintenant à la défensive.
Dans la continuité de Another World, on voit la sortie de Flashback.

La meme année Disney sortira le trés bon Aladin qui est probablement un des peu de jeux qui montrent une supériorité sur la Super Nintendo.

Konami nous sortira le trés bon Rocket Knight Adventures. Le jeu est d'une richesse assez rare pour un jeu. Le jeu possède de plus un grand niveau de difficulté.
Sega face à la sortie de Seinken Densetsu 2, Dragon Quest 1&2 Remix et aussi Romancing Sa.Ga.2, doit réagir de toute urgence. Il fallait réagir d'autant plus vite que ces 3 jeux étaient de grands jeux. Ainsi on verra la sortie de Phantast Star 5, Shining Force 2, et Landstalker: Treasure of King Nole.

Phantasy Star 5

Shining Force 2

Landstalker.
Le dernier jeu présenté eu un double role. Lutter contre Seinken Dentsu 2 mais aussi devenir le Zelda de la console. Il accomplit ces deux taches avec plus ou moins de succès mais n'égala jamais ces deux hits. Le jeu reste tout de meme encore jouissif et je le conseille fortement. De plus il faut remarquer que l'aventure en 3D est trés agréable.
Après une longue attente les fan de Shinobi purent etre enfin rassasier avec la sortie de Shinobi III: Return of the Ninja Master. Le jeu est toujours aussi bon et il est un devoir de l'essayer.

Pour l'année 1993, LE film fut sans contexte Jurassic Park. Et bien sur le jeu connue des adaptations sur presque tous les supports de l'époque. Ainsi la Megadrive acceuillit ce bon petit Jurassic Park. Contrairement à la version Snes axé aventure, ce jeu est axé plateforme. La grande originalité vient du fait que vous pouvez jouer les hommes (Alain grant) et les Raptors.


Le jeu ne vaut certe pas Sonic mais vaut le coup d'etre essayer.
EA sortira sur la console son FIFA International Soccer.

Sega nous sortira bien sur quelques titres arcades comme Golden Axe 3, mais sinon rien de marquant il était bien à remarquer que les jeux arcades devenaient de moins en moins populaire.
Le jeu qui fit surtout du bruit pour Sega fut Mortal Kombatde Midway. Le jeu sortit sur Snes et sur Megadrive. Dans la version Megadrive, on pouvait observer la présence de sang qui sur Snes devenait jaune... .

Sega s'engoufra dans la brèche et critiqua ouvertement Nintendo et sa sensure. Sega résumait en une chose la Snes c'était pour les enfants. Nintendo ne fera pas la meme erreur l'année d'après. Sega en critiquant Nintendo ne dit néanmoins pas toute la vérité.
Nintendo en mettant du sang vert au lieu du sang rouge évita des ennuis judicières. Je m'explique une loi devait etre voté au sénat Américain au début de l'année 1994 concernant les jeux violents (dont Mortal Kombat appartient). La loi passa dans le sens de Sega, et heureuement car sinon Sega aurait pu etre trainer en justice et aurai du arréter sa prodcution de Mortal Kombat 1. Ainsi on peut blamer Nintendo mais dans l'histoire se furent eux les plus prudents et Sega les moins prudents.

En ce qui concerne les jeux sur Mega Cd on commce enfin à voir des jeux de qualités. Déja notons la sortie de Sonic CD. Le jeu est tout bonnement extraordinaire. L'introdcution est magnifique et fait réver les fans du hérisson.

Remarquez que l'introduction fait pensez au dessin animé Les Aventures de Sonic sortit la meme année.
L'animation du jeu est aussi incroyable et est digne de ce qe pouvait faire la Super Nintendo.

Autre jeu marquant, Final Fight Cd.

On verra aussi la sortie de d'autres grands jeux comme Ecco the Dolphin, Lunar:The Silver Star.
Un des grans jeux se fuent aussi Dune. L'introduction est à couper le souffle. L'introduction est tout bonnement le début du film!!!

Le déplacement dans le jeu est lui aussi merveilleu. Je dirait que Dune est un grand jeu comme le film d'ailleurs. Une chose aussi importante à noter c'est le déplacement dans un monde 3D.

Ainsi l'année 1993 aura été extrément riche en hits pour la Megadrive.
Malheureusement Sega est obligé à remarquer que sa console commence à s'essoufler face aux attaques de plus en plus violents d'un Nintendo déchainé contre Sega. Sega commence à entre voir la création d'une future console.
Sega tente alors le tout pour le tout en essayant de rendre sa console "cool". Sega attaque donc le marché aéronautique en proposant à la Japan Air Lines des consoles Megadrive sous un format mini, les Mega Jet.

En 1991, Sega avait essayé de faire un Pc relié à la Megadrive, le Terradrive.

Sega tente meme une alliance avec Commodore pour faire une Megadrive-ordinateur, le MegaPC.

On voit aussi la sortie de la WonderMega console qui réunnissait le Mega Cd et la Megadrive.

Toute ces tentavies sont de belles prouesses techniques mais rien d'autres. Sega doit avouer que la Super Nintendo plus forte en presque tout les points est en train de conquérir le monde entier. Seul bonne nouvelle, le Super Nintendo Disk a été repoussé. Sega commence alors le dévellopement d'un nouveau plan de batailles.
En 1993, il devient évident que la 4ème génération de console va bientot laisser sa place à la 5ème (la Jaguar sort en 1993). Autre évidence le futur champ de bataille sera le 3D et non plus le 2D. Ainsi Sega va commencer pour l'hiver 93/94 le dévellopement d'une nouvelle console. Celle-ci devrait pouvoir mettre Ko Nintendo et enfin Sega raignerait sur le monde des consoles.
Aujourd'hui on peut sourir face à cette stratégie quand on pense que la Saturn fut l'échec qui provoqua la fin de Sega dans le monde des consoles.
Mais fin 1993 la Megadrive avait encore de beau jour devant elle.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 4 Mar - 1:19

La Megadrive:l'année 1994

L'année 1994, sera pour la Megadrive sa dernière grande année de commercialisation. En effet dès la fin de l’année 1994 la Saturn arrivera en territoire Nippon. Cette même année sera grandiose au niveau des jeux. On verra aussi l’arrivé du Sega 32X.

En ce début 1994, Sega constate plusieurs choses. Malgré un marketing anti-Nintendo, il faut avouer que la Super Nintendo triomphe partout et domine la Megadrive. Cette domination vient déjà du fait que la console est beaucoup plus puissante que la 16 bits de Sega. Aussi les éditeurs tiers y sont légions.
Heureusement pour Sega le début de l'année sera bénéfique, en effet Nintendo annonce que le Super Nintendo Disk est annulé. Malheureusement peu de temps après Sony annonce le développement d’une future console 32 bits, la Playstation.
Ainsi Sega voyant sa console s'essouffler et l'arrivée d'une nouvelle génération de consoles, la société met en place plusieurs projets. Ainsi net en ce début 1994 les projets Saturn, Neptune, Mars, et Jupiter.
Avant de parler de la suite de ces projets revenons aux jeux de l'année.

Sega essaye toujours de détrôner et recopier Nintendo bien sur. Déjà la firme décide enfin de créer un jeu pouvant rivaliser avec le grand The Legend of Zelda. Son doux petit nom, Soleil ou Crusader of Centy aux USA.

Le jeu est bien sur fortement inspiré de Zelda. Bien entendu l'atmosphère n'est pas du tout la même. Mais le jeu vaux le coup d’être tester.
Autre tentative de Sega, Beyond Oasis plus connue sous le nom de The Story of Thor en Europe.

Le jeu en lui même est de très bonne qualité, le gameplay est très agréable. Petite originalité avec l'utilisation de la magie. Personnellement je le trouve supérieur à Soleil.
Les éditeurs tiers sont encore très présents et produisent beaucoup sur la console. C'est pourquoi on voit arriver Castlevania:Bloodlnies. Le jeu est plutôt joli mais le processeur sonore de la console fait des massacres (bruitages de certains boss).

On verra la sortie du traditionnel Mickey, sous le nom de Mickey Mania. Le jeu est encore une fois d'une très grande qualité. Le jeu est édité par Sony et montre à quel point cette société peut devenir un grand rival.

On verra dans le même genre la sortie de The Lion King de Virgin.


On voit aussi cette année la sortie de Dune II: The Building of a Dynasty. Ce jeu en lui même sans être extraordinaire est très importantIl met en place les bases du jeu de stratégie. Des jeux comme Warcraft, Starcraft, Age of Empire s'inspire de ce jeu.


Le grand jeu des éditeurs tiers sera néanmoins Mortal Kombat2. Le jeu est un tournant dans la guerre entre Nintendo et Sega. En effet le jeu de la Super Nintendo n'est pas censuré (comme l’avait été la première version) après le vote d'une loi sur la violence des jeux vidéos aux USA. Ainsi Mortal Kombat 2 se vendra beaucoup plus sur la version Super Nintendo. Le seul point ou Sega résistait encore à l'ogre vient de s'effondrer.

De ce constat Sega doit se dépêcher avant que Nintendo écrase totalement la Megadrive.

Sega devrait éviter le balayage de la Super Nintendo plusieurs fois.
Déjà Square sort son fabuleux Final Fantasy 6, dont la réputation n’est plus à faire. Ensuite Nintendo sort son fabuleux et merveilleux Super Donkey Kong. Ces deux jeux remportent un succès immédiat au Japon et menace directement l’avenir de la Megadrive. . Sega réplique donc avec plusieurs jeux de qualité, dont avec Ecco: The Tides of Time.

La firme sort aussi son Street of Rage 3.

Mais les deux gros hits seront surtout Sonic the Hedgehog 3 et Sonic&Knuccles. Ces deux jeux montrent l'arrivée d'un nouvel ennemie et héros, le charismatique Knuccles.

Sonic the Hedgehog 3

Sonic&Knuccles
Comme vous avez pu le remarquez dans Sonic&Knuccles vous pouvez contrôlez soit Sonic, soit Knuccles.

Ainsi du coté des sorties de jeux Megadrive on n’a pas trop à se plaindre avec de très bon hits.

Bien sur le Mega Cd accueillera son lot de jeux. On verra ainsi la sortie de Shining Force CD, jeu ressemblant au Shining Force sur Megadrive.

Certains jeux sortant sur Megadrive sorte aussi sur Mega Cd comme Ecco par exemple.
Malheureusement aucun jeu sortant n'est à signaler. Le Mega Cd est en train de mourir tranquillement. Au final le Mega Cd est un échec pour Sega.

La fin de l'année 1994 verra son lot de nouveauté. En effet les différents projets Saturn, Mars, etc... sont enfin finalisés. Seul le projet Mars et Saturn furent retenus. Le projet Saturn développé par Sega Japan donna naissance à la Saturn. Celle-ci sortit le 22 Novembre 1994 au Japon et remporta un certain succès. Le projet Mars développé par Sega America devint l'extension 32X. Le projet Jupiter devait être à l'origine une console utilisant la technologie du 32X. L'échec du projet Jupiter donna naissance au projet Mars. Enfin le projet Neptune devait être une console Megadrive/32X.

Projet Neptune

Ainsi fin 1994, sort la Saturn au Japon, il s'agissait d'une console 32X devant remplacé la Megadrive. Le même mois Sega America sortait le 32X.

En soit qu'apportait le 32X? Et bien ses 2 Cpu 32 bits étaient les même que la Saturn mais cadencé à seulement 23 Mhz (contre 28.6 Mhz pour la Saturn). Sinon cette extension permettait d'afficher 20 000 polygones ainsi que 32 768 couleurs. En soit le 32X est l'évolution de la Megadrive vers le 3D.
Cette remarque est très importante. En effet en 1994 toutes les sociétés avaient compris que le 3D représentait l'avenir du jeu vidéo. Depuis le début des consoles de 4ème génération, les jeux 3D commençaient à apparaitre et étaient prisés par le public (Star Fox, F-Zero( ce n'est pas de la vraie 3D certes mais une simulation de 3D)).

L'extension sortit d'abord aux USA mi-Novembre 1994 au prix de 159$. Il s'ensuit une sortie au Japon au prix de 16 800 yens. Par un coup de génie marketing, la Saturn et la 32X se rencontrèrent au Japon. La suite était très simple, le 32X fut un extraordinaire échec au Japon.

L'extension sort aux USA avec 3 jeux, Doom, Star Wars Arcade et Virtua Racing Deluxe. Ces 3 jeux sont d'une qualité graphique extraordinaire pour une 16 bits. Le plus remarquable fut surtout Virtua Racing.

Le jeu est magnifique, le gameplay de même. Pour les fans de la Megadrive essayez absolument ce jeu.
D'autres jeux de grandes qualités arrivèrent cette année sur le 32X comme After Burner.

On verra aussi la sortie de Mortal Kombat 2. Le jeu montre à lui seul la supériorité du 32X face à la Super Nintendo. Chose étrange 2 jeux sortant sur le Mega Cd auront besoin du 32X pour tourner, il s'agit de Night Trap, Corpse Killer.
Malgré ces jeux magnifiques, le 32X ne se vend pas aux USA et c'est normal. Déjà Nintendo avec sa Super Nintendo domine le marché, ce qui empêche déjà au 32X de décoller. Mais la plus grande raison vient du fait que la Sega Saturn est prévue pour l'année d'après. Alors pourquoi acheter une extension condamné à ne durer qu’un an?

L'année 1994 est donc très riche en hits, c'est aussi la dernière grande année de commercialisation de la console. La sortie de la Satrun empêche le 32X de voir ses ventes de décoller. Erreur marketing? Et bien probablement oui. A cette époque Sega se sentait très assuré avec sa Saturn, peut être probablement trop assuré. Cette assurance conduisit déjà à l'échec du 32X et conduira bientôt à l'échec de la Saturn.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Ven 6 Mar - 20:48

Comme certains on du le voir je sort en ce moment moins d'arcticles, c'est tout à fait normal car je en strain de réedité les anciens articles pour les retirer les fautes d'ortographe et autre erreur de Français. Ce travail étant assez lourd j'écris certe moins^^.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 7 Mar - 0:25

La Megadrive:l'année 1995

Suite à la sortie de la Sega Saturn, console de nouvelle génération, fin 1994 au Japon, la vie de la Megadrive était forcément réduite.
Une des premières conséquences, fut un ralentissement du nombre de sortie sur le Mega Cd, et Megadrive. De plus la sortie de cette console 32 bits provoqua la faillite irrémédiable du 32X.

On peut noter plusieurs jeux pour cette année de changement présidentielle en France.
Le jeu marquant fut le très bon jeu de plate-forme Earthworm Jim 2. Le jeu sortit aussi sur Super Nintendo.

L'action est ultra-fluide, les musiques sont excellentes. Il s'agit d'un des meilleurs jeux, si ce n'est le meilleur, de la fin de vie de cette console.
L'année verra aussi la sortie de Mortal Kombat 3.

Le jeu est d'une qualité graphique exemplaire, mais peu d'innovations sont au rendez-vous.
Un des jeux les plus marquants et originaux de l'époque fut Comix Zone. Il s'agit d'un jeu de beat' em all classique. L'innovation vient du milieu, vous ne vous trouvez pas dans une ville américaine cette fois-ci mais dans une bande dessiné!

Le sens du détail sur ce titre en fait sa force. Ainsi les petites bulles des bandes dessinés se retrouvent. Sinon régulièrement quand vous changez de cases la musique change. Vraiment un jeu à tester pour sa très grande originalité.
Autre titre très original Vectorman. Il s'agit d'un bon petit jeu de plate-forme/shoot dans un monde post-apocalyptique avec un personnage des plus étranges.


Les éditeurs tiers sont encore très présents avec des jeux comme FIFA, Theme Park, Smurfs.

Sur le Mega Cd les jeux se font un peu plus rares, d'autant plus que la qualité n'est pas vraiment au rendez-vous. On verra heureusement, la sortie d’Earthworm Jim SE. Certains fans considèrent ce jeu comme le meilleur de la série.

Et il faut avouer que la vidéo montre bien la fluidité du jeu. Le titre Lords of Thunder de la PCE sera adapté sur le Mega Cd.

Bien que magnifique, de tel jeux étaient réservé à une certaine catégorie de joueurs. Ainsi le Mega Cd continue son lent déclin.

Du coté du 32x ce n'est guère mieux. L'extension sort en Janvier 1995 en Europe (la sortie en France eu lieu le 30 Novembre 1994) au prix de 1390 Francs (un peu moins de 200€). Le prix du 32x et la sortie prochaine de la Sega Saturn 5Juillet) ne permit pas son décollage. Cela est assez regrettable car les jeux étaient de très bonne qualité.
En effet, on verra la sortie de Virtua Fighter. Ce titre était alors le jeu phare de la Saturn.

Les graphismes peuvent faire sourir mais rappelez vous que nous sommes sur Megadrive, une console 16 bits non prévue à la 3D. Pour résumer c'est le jeu phare du 32x pour cette année.
Sega décidera de sortir un pseudo Sonic avec Knuckles' Chaotix.

Le jeu est merveilleux, fluide, il peut faire rêver.
On verra aussi la sortie de quelques autres titres comme FIFA 96. Malgré ces titres, la sortie de la Saturn en Mai 1995 aux USA et en Juillet 95 en Europe mis presque fin à l'avenir du 32X. Il faut avouer que Sega c'est largement trompé dans son marketing en sortant le 32X.

Alors que l'année 1995 verra le commencement de la fin pour la Megadrive, sa rivale la Super Nintendo se porte encore très bien et voit encore sortirent nombre de hits.
Du coté de Sega, la guerre contre Sony est ardu, et la Saturn semble ne pas fonctionner comme Sega le prévoyait. Le Mega Cd continue son lent déclin, le 32x est définitivement un mort-né. Malgré cela les jeux de la Megadrive sont toujours aussi bons.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Sam 7 Mar - 17:24

La Megadrive:L'année 1996 et la fin de la console

Alors que durant l'année 1995 les jeux continuèrent à sortir régulièrement sur la Megadrive, l'année 1996 sera totalement différente. La Saturn étant sortie il était évident que la Megadrive allait bientot disparaitre.

Sur le 32X, Sega sortira encore deux jeux. Il s'agit de Spider-Man: Web of Fire et de Darxide.

Spider-man

Darxide

Ainsi le 32X disparaissait pour de bon. Le 32x avait été un échec total pour Sega avec seulement 200 000 unités vendues (moins que la Jaguar).

Sur le Mega Cd, 2 jeux sortirent encore en 1996 avant que lui meme tire sa révérence. Tokyo Mahjong Gakuen, et Shadowrun.

Shadowrun

Et voila que le Mega Cd tire aussi sa révérence pour toujours? Et bien non, aujourd'hui des jeux sortent encore sur le support. Le dernier est sortie en 2006 sous le nom de Frog Feast. Bien sur ces jeux ne sont pas vraiment officiel. En tout 2 240 000 unités furent vendues dans le monde. Pour résumer le Mega Cd est un échec.

Maintenant allons voir notre vraie et unique Megadrive.
Les jeux sortent encore avec une bonne trentaine de titres pour cette année la. On notera la sortie de Vectorman 2 .

La sortie de Virtua Fighter 2 sur Saturn coincidera avec la sortie du meme jeux sur Megadrive.

Le jeu est de trés bonne qualité et constitue un des meilleurs derniers jeux de la console.
On verra aussi la sortie d'un bon petit Sonic, Sonic 3D.

Le jeu pousse la Megadrive dans ces retranchements avec une merveilleuse introduction. Le jeu en lui meme est en 3D plutot joli. Malheureusement le gameplay est décevant. De plus le but de tuer tous les ennemies pour terminer un niveau est assez agaçant. Néanmoins le jeu est vraiment conseillé car il s'agit d'un des derniers jeux de la Megadrive.

En 1997, Sega sort d'une part Sonic classic, regroupant Sonic the Hedgehog, Sonic the Hedgehog 2 et Dr. Robotnik's Mean Bean Machine. Le jeu fut meme vendue dans certaine région avec la console.

L'année 1998 vera la fin de la Megadrive avec quelques sorties. Duke Nukem 3D, NFL '98, et Sports Games .

Duke Nkem 3D
La meme année, Sega sort la Megadrive 3 aux USA pour seulement 50$. Le prix diminuera ensuite à 19.99$. Une sortie au Brésil eu lieu aussi (la Megadrive 1 était sortie la bas). L'Europe elle fut oublié.

Comme on peut la voir la console est trés petite, et de nombreuses fonctions sont enlevés. Ainsi il est impossible de jouer aux jeux Mega cd, et 32x. Il est aussi impossible d'utiliser le Game génie.
Après cette sortie, Sega arrète la production de jeux. La commercialisation de la console continue au Brésil jusqu'en 2002! deux jeux sont sortis depuis cette date fatidique, Frog Feast , et Beggar Prince.

Beggar Prince

En 2008, Tectoy sortira une nouvelle Megadrive 3 au Brésil.

La console possède 81 jeux. Je n'ai aucune information concernant une sortie Europèenne mais cela serait possible.

Au final que dire sur la Megadrive?

Déja parlons des chiffres. Le nombre d'unités vendues de Megadrive est assez difficile à déterminer. En effet aucun chiffre précis n'est donné (suivant le site ou le livre, le nombre d'unités varie totalement). On peut prendre la moyenne de ces chiffres en donnant le chiffre de 30 millions d'unités vendues dans le monde. Le nombre de Mega Cd monte à 2, 240 millions d'unites vendues. Quand au 32x, il c'est vendue à 200 000 unités.
La première constatation est de voir que le nombre de Megadrive vendues est largement supérieur au nombre de Master System. Ainsi rien que dans ce sens la Megadrive est un immense succès pour Sega. Malheureusement le Mega Cd et le 32X furent des échecs. La cause de l'échec du 32x est trés simple. Sa sortie eu lieu peu de mois avant la sortie de la Saturn, ainsi il était normal que le 32X disparaissent trés vite. Pour ce qui est du Mega Cd le problème est autre. Le prix de celui-ci à sa sortie est bien trop important d'une part. D'autres parts, le Mega Cd ne fut pas trés bien soutenue par les éditeurs tiers. De plus les jeux de Mega cd sont d'une qualité souvent décevente. Bref le Mega cd ne réussit pas du tout à atteindre un public.
Malgrès ces deux échecs la Megadrive est une réussite. En plus de voir le nombre d'unités vendues, Sega réussi à se construire une image, l'image d'une société "cool". Autre importance, Sega a enfin une mascotte digne d'un Mario, Sonic. Maintenant on ne parlera pas de Mario sans parler de Sonic.
Sinon au dela de ces détailles sur Sega, ma Megadrive eu une importance crucial sur le jeu vidéo. Déja Sega démontra que un trés bon marketing pouvait faire réussir une console malgrès une capacité technique moins importante qu'une rivale. Ainsi le marketing devenait essentiel pour le jeu vidéo. Sur ce dernier point, Sony s'en rapellera trés bien. Autre évoltuion d'ordre idéologique, la Megadrive réussit à résister contre le géant Nintendo. Alors qu'avant la Megadrive on croyait Nintendo indétronable, après son passage on comprendra que Nintendo n'était pas inébremlable.
Ces deux points joueront plus tard en faveur de Sony et de sa Playstation.
Autre évolution, l'arrivée du Mega Cd. Bien que celui-ci ne fut pas un succès, l'avenir du jeu vidéo était donné. Les cartouches étaient condanés au profis des Cd-rom. Autre conséquence, la réaction de Nintendo face au Mega Cd. Grace à cette réaction et aux aléas de l'histoire, le Mega Cd donna naissance indirectement à la Playstation.
Enfin la dernière évolution, l'arrivée de la Megadrive eu comme réaction de Nintendo la sortie de la Super Famicom.

En tout cas pour résumer, la Megadrive a été le plus grand de succès d'un Sega en pleine age d'or. Merveilleuse console 16 bits qui donna naissance aux grand et unique Sonic.
Encore merci à Sega et à la Megadrive.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Lun 9 Mar - 16:21

La Super Nintendo:Son commencement et l'année 1990
Voici enfin l'heure que j'attendais, vous parlez de la Super Nintendo. Je tiens à dire avant tou qu'il s'agit de ma première console, donc ne soyez pas étonné si je suis un peu amoureu de cette console.

Début 1987, Hudson Soft annonce qu'une nouvelle console est en préparation. Et coup de tonnerre, Nec travaillera avec Hudson Soft. Suite à cette comunication Nintendo se retrouve dans une position délicate. En effet la firme de Kyoto a peur que le géant Nec conquérisse le marché des consoles grace à leur puissance financière. Pour remédier à ce problème, quemques semaines plus tard, Nintendo annonce qu' une console révolutionnaire visant à remplacer la Famicom est en cours d'étude. Bien sur cette nouvelle est totalement fausse, mais juste après la déclaration, Nintendo commence le dévellopement d'une nouvelle console.
En 1988,Sega s'aprète à sortir sa Megadrive, bien sur Nintendo a trés bien prévue son cout marketing, car ceux-ci donnent enfin les caractéristiques de la future bète. Déja son nom, le futur nom sera Super Famicom. Le Super n'a pas été choisi au hasard. Regardons la Megadrive, il y a Mega dans le nom, Super est un synonyme. Ensuite à cette époque le terme Mega, Super, Ultra, etc... était vendeur. Ainsi le nom sera Super Famicom. On apprend aussi que l'architecture interne sera proche des Apple 2GS, qui étaient des ordinateurs de trés bonnes qualités. On apprend aussi que le lecteur sera un lecteur type carte à puce (trés populaire à l'époque, par exemple les Sega my Card et surtout les Hu-card). On apprend qu'il y aura des périphériques comme un lecteur disquette, un clavier, une souris, etc... . Enfin bref, les gens commencent à réver que la Super Famicom sera la console qui fusionnerait le concepte de consoles et d'ordinateur. Nintendo était en avance sur son temps (de quelques 15 ans).

Prototype de la Super Famicom

En 1988, Nintendo signe aussi un contrat avec Sony. Déja Sony fournira le Cpu sonore de la console. De plus Nintendo remarque que le lecteur de Cd de Nec sur la Pc Engine est une révoltuion, ainsi Nintendo voudrait créer son lecteur Cd en partenariat avec Sony. Le projet est alors prévue sur la Famicom. Naturellement le projet sera trés vite redirigé vers la Super Famicom.

En Janvier 1989, la console est enfin présenté.

La console ne changera presque pas entre ce prototype et sa commercialisation. Regardons la bète d'extérieur. Déja la manette, celle-ci a considérablement changé. Maintenant, il y a 6 boutons (1 bouton L, 1 R, et ensuite les boutons A,B,X,et Y). Ainsi d'un point de vue manette, la console est largement supérieur à la Megadrive. Sinon on remarque sur le coté une prise casque avec une malette qui règle son volume. Sur la console on remarque un bouton start, un bouton reset, eject, et un bouton marqué famicom. Ce dernier était la pour switcher d'une console à un adaptateur Famicom. On peut voir celui-ci sur la photo en haut à gauche.
A l'origine, Nintendo voulait avoir une console qui acceulait les jeux Famicom, mais cela fut économiquement parlant impossible (le prix augmentait de 10 000 yens). Ainsi l'idée du Famicom Gokan Adaptater. De plus, à l'époque les Famicom étaient reliés au Japon directement sur l'antenne. En 1983, c'étaot normal, mais en 1989 ce système était devenue obsolète et contraignant. Ainsi le Famicom Gokan Adatater réglait le problème.
Au niveau des ports manettes, on remarque aussi une ouverture permettant de mettre des extentions de la console.
A la fin, certaines choses disparurent comme la prise casque, le bouton Famicom et l'adaptateur devient la Famicom 2. Le port d'extention fit de meme.
Sinon coté hardware, la console était extrément puissante pour l'époque. Le Cpu était un processeur 16 bits 65C816 cadencé à 1.79 Mhz (la Megadrive avait un motorolla 68000 à 7.68 Mhz). Comme on peut le voir le Cpu de la Super Famicom était extrément faible. Coté graphique, la résolution allait de 256 × 224 à 512 × 448 (résolution rarement utilisé) pixels. Face à cela la Megadrive pouvait afficher 320×224 pixels et 320×448. Sinon la console pouvait afficher de 256 par sprites sur un catalogue de 32768 couleurs. La Megadrive pouvait en afficher 64 couleurs sur une palette de 512. De plus la console avait des effets graphiques pré-programmés. Déja la console possédait 8 modes (mode 0 à mode 7). A partir de ceux-ci il était possible de choisir le nombre de couleurs affichables, le nombre d'arrières plans, etc... . En plus la console pouvait gérer elle-meme des phénomènes de zoom, de rotations, de déformations des sprites, et des phénomènes de transparences. On voit que graphiquement la console est largement supérieur à la Megadrive.
D'un point de vue sonore, la Super Famicom est aussi supérieur à la Megadrive grace à un trés bon processur sonore et une mémoire vive sonore plus importante.
Bref la Super Famicom était largement supérieur à la Megadrive.
Après cette conférence la console est prévue pour l'été 1990.

A l'été 1990, les oiseux chantent et les gens jouent à la .... Famicom. Naturellement la Super Famicom a été repoussé au Mercredi 21 Novembre. Après une attente trés longue, le 20 Novembre arrive enfin. Les petits japonais ont déja réservé leur console. Et le nombre de réservations montent à 1.5 millions. A la meme époque la Megadrive ne c'était vendue qu'à 1.2 millions d'exemplaires au Japon. Autant dire que Sega est déja vaincu. La console coute la bagatelle de 32 000 yens (environ 250€ (pour aujopurd'hui)).
Alors que le Japon dort sous les étoiles qui brillent, des camions défilent dans les villes. Ceux-ci transportent et déposent dans les magasins de jeux vidéo des consoles nommés Super Famicom... Les camions essayent d'tre les plus dicrets possibles pour éviter les attaques de camions. En effet les yakuzas étaient assez intéressés par la Super Famicom. En effet chaque camion vallait son poid en or.
Enfin le Mercredi 21 Novembre arrive, et sa sera le jour le plus long pour Nintendo et Sega.
Les heureux futurs acheteurs de la console partent au magasin achetez leur console. Et naturellement quand ceux-ci arrivent, c'est soit il n'y a plus de Famicom en vente, soit le magasin est fermé.... Pourquoi? Et bien 300 000 consoles furent seulement livrés contre les 1.5 millions d'exemplaires réservés. 1.2 millions de personnes repartent bredouille. Ils reviendront début décembre, ou l'a encore 300 000 consoles seront livrés laissant 800 000 fans dans la détresse. Il faudra attendre encore quelques temps pour que la prodcution suivent au vente.
Trés vite c'est le tolé général contre Nintendo, on leur reproche que pas assez de consoles est été livré. On leur reproche aussi le cout de la console, 32 000 yens c'étaient presque du vol. Les petits Japonais n'ayant pas assez d'argent à leur Noel devront demander à leur parent de mettre un peu d'argent à la patte.

Sinon seulement deux jeux sont disponibles à la sortie de la console. Il s'agit de Super Mario World et F-Zero. La quantité n'est pas au rendez-vous certe, mais la qualité l'est largement.

Super Mario World se vendra rien que 3.55 millions d'exemplaires au Japon. Pour ce qui est de F-Zero le jeu fut trés bien acceuillit et fut révolutionnaire. Ce jeu montre à lui tout seul les phénomènes graphiques que la console pouvait faire.


Pour la sortie la console faisait donc trés fort. Bien sur les éditeurs tiers ne se firent pas priés par nintendo et dès le 1èr Décembre, Kemco sortit Bombuzal. Il s'agit du premier jeu éditeur tiers et de la première bouze de la console, donc aplondissons-le.

Heureusement le 16 Décembre, deux nouveaux jeux arrivent. Il s'agit de Populous et de Actraiser d'Enix.
Populous était déja une référence et un jeu de grande qualité, mais Actraiser fut lui un trés bon jeu et trés original. Il s'agissait d'un jeu de plate-forme et gestion. D'ailleurs il est assez proche de Populous. Dans le jeu la première partie consiste à détruire les monstres et la seconde partie cela consiste à protéger vos citoyens contre les monstres et leur construire des maisons.


Bien sur, la console allauit continuer le ravage. Le 21, on verra la sortie de Pilotwings, Gradius III, et Final Fight.
Pilotwing a lui seul montrait les performances de la console en mettant de la pseudo 3D.

Pilotwing

Gradius 3
Gradius 3 sera le premier jeu de shoot'em up de la console et malheureusement il mit en avant les problèmes de la console. Il s'agissait de son Cpu qui était bien trop faible pour les shoot'em up, ainsi on remarquera de fréquent ralentissements.

Ainsi la première année de commercialisation, enfin mois, de la Super famicom fut grandiose avec de trés bons jeux d'une qualité jusque alors inimaginé.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 11 Mar - 16:58

La Super Nintendo:L'année 1991


L'année 1991 sera d'une part l'année ou la Super Famicom va décollé et se sera aussi l'année du début de la guerre Sega-Nintendo.

Jusqu'en Avril peu de jeux sortent sur la console et ce n'est que des jeux d'éditeurs tiers. Pendant ce temps, Nintendo bataille ferme pour livrer assez de consoles aux petits japonais.
Par contre le 6 Février, Nintendo et Sega annonce le dévellopement d'un lecteur disk pour la Super Famicom.
Il faudra attendre le 26 Avril pour que Maxis sorte Sim City.



Pour l'époque est assez marquant il pose les bases du jeux de gestion et la série qui en découlera deviendra trés célèbre. A la fin du mois d'Avril, Nintendo annonce fièrement d'avoir déja vendue plus de 2 millions de Super Famicom.
Le 21 Juin on voit la sortie de Ys3.


Durant le mois de Mai, Nintendo annonce d'un seul coup qu'ils veulent dévelloper un lecteur Cd en partenariat avec Philips et lache Sony. Le 31 Mai Sony contre-attaque en annonçant le projet Play-station qui devrait acceuillir des jeux Super Nes et aussi des jeux sur Cd-rom. La console devrait couter 400$ et serait une console 16 bits. En réalité Sony réalise une espèce de Super Nintendo Duo (comme la PC Engine Duo). En Juin , Nintendo annonce qu'ils présenteront le lecteur Cd de philips en Septembre.
Ainsi pour résumer, il y a 2 lecterus Cd en préparation. Il faut avouer c'est le basard.

En Juillet, Irem sort son Super R-Type. Le jeu est magnifique mais souffre de ralentissement et c'est bien dommage.

Le jeu de moyenne qualité fut totalement éclipé par la sortie DU jeu de Juillet. Le 19 Juillet, Square nous sort enfin son Final Fantasy 4.

Le jeu est un merveilleu RPG, qui devient le meilleur du genre pendant quelques temps. Le jeu est magnifique pour l'époque. Le jeu sortira aussi aux USA sous le nom de Final Fantasy 2 et sortira le 23 Novembre 1991. Cette version sera modifié.

Le 13 Aout, la Super Famicom sous le nom de Super Nes sort aux USA. Elle a connu un relookage assez spécial.

La console d'un gout réservé sort au prix de 199.99$. La console sort pour ce prix avec le jeu Super Mario World. Deux atres jeux sont proposés en plus, F-Zero et aussi Pilotwing. Le peu de jeux, ainsi que le prix important de la console ralentit les ventes de la console face à un Sega déterminé à empécher le débarquement de Nintendo.
Trés vite, d'autres jeux vont sortir sur le territoire Américain en Aout comme Gradius 3, Sim City. Nintendo continuera en sortant de nouveaux jeux aux USA comme Final Fight, Final Fanatsy 2 (le FF 4 Japonais). Bref trés vite, la Snes va recouvrir la Megadrive de grands titres et Sega se verra impossible de contre-attaquez efficacement.

Le 30 Aout, on voit la sortie de Super Tennis.

Le jeu devient trés vite la référence sur la console pour ce qui est du Tennis et meme sur toute plateforme confondue.
Le 4 Octobre, Capcom sort son Super Ghouls 'n' Ghosts. Le jeu est d'une difficulté assez importante, mais il est magnifique, à essayer pour plus téméraire. Par contre attention aux manettes qui volent.

Le 29 Octobre, Square sort une nouvelle version de FF4, il s'agit de Final Fantasy 4:easy type.
Le 31 octobre, Konami nous sort son Super Castlevania IV. Et ce Castlevania devient à l'occasion le plus grand Castlevania qu'il n'a jamais existé au monde. Les décords sont soignés et noirs, les musiques sont cultes. Et le fameux Theme of Simon apparait enfin. Cette musique si elle ne se trouve pas dans un Castlevania, alors celui-ci est reclassé au Castlevania moyen. Ce jeu apporte une grande évolution à la série.

Le 21 Novembre, Nintendo sort SON jeu de l'année, The Legend of Zelda:A link to the past.

Le jeu est grandiose, magnifique. L'utilisation du mode 7 est optimal, d'un point de vue sonore les musiques sont superbes voir cultes. L'histoire est prenante. Le gameplay lui est extrément soigné avec de nombreuses armes différentes, les niveaux sont souvent différents et immenses. Meme la carte en elle-meme est énorme, de plus il y a deux mondes ce qui agrandit largement la taille du jeu. Malheureusement le jeu aurait du etre encore plus gros mais les cartouches de l'époque ne le permettait pas.
En tout cas si vous voulez essayer un Zelda ou un jeu sur la Snes c'est celui-la qu'il faut prendre.
Les publicités seront elle aussi immence comme le jeu.

Bref ce jeu est merveilleu.
Le mois de Décembre verra la sortie de quelques trés bon hits.
On voit la sortie de Lagoon, Lemmings, Thunder Spirits, Earth Life.

Thunder Spirits

Cette année 1991 est donc une année remplis de hits. Cette meme année, il est clair que Nintendo repart à la conquète du monde avec des titres plus joli que jamais. La Megadrive essaye de se défendre avec des titres comme Sonic mais rien y fait, Nintendo est plus fort que Sega. Aux USA la bataille est rude mais Nintendo gagne des parts de marché petit à petit. Meme si Nintendo perd le controle de ses éditeurs tiers ce n'est pas trés grave vue le nombre de hits et leur qualité.
L'année 1992 sera une année encore plus faste avec de nouveaux hits qui feront tremblé la Megadrive. La Super Nintendo n'est pas encore en orbite mais presque.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Ven 13 Mar - 13:21

La Super Nintendo:L'année 1992


L'année 1992 sera une véritable explosion du nombre de titres. Alors que en 1991 seulement 47 jeux étaient sortis, l'année 1992 vera la sortie de 176 jeux. A la meme époque, seul 98 jeux sortent sur Megadrive. Ainsi la puissance de Nintendo se fait sentir et écrase petit à petit Sega.
Dès le 25 janvier, Bandai sort Dragon Ball Z RPG. Le jeu n'est pas d'une grande qualité. Le 28, Enix sort son Romancing Saga (qui était sortie en 1989 sur Game Boy). Le meme mois, Nintendo annonce que le lecteur Cd de la Super Famicom sera près pour Janvier 1993. Aussi face à la résistance de la Megadrive aux USA, Nintendo baisse le prix de sa console à 179$.
En Février, Konami sort Legend of the Mystical Ninja (Ganbare Goemon: Yukihime Kyuushutsu Emaki au Japon) aux USA. Le jeu était sortie en Juin 1991 au Japon.



Le 20 Mars, Capcom sort Final Fight GUY pour faire face à la future sortie de Street Fighter 2. Le jeu n'innove presque pas avec son prédécesseur.
Le 27, on voit la sortie de SMASH T.V..



Je de bourin, trés bon jeu pour se défouler.
Le 12 Avril, les petits français que nous sommes attendent devant la Fnac. Et enfin les rideaux s'ouvrent et nous nous arrachons pour acheter la Super Nintendo .
La promo de la console est parfaite.



La console sort avec Super Mario World en bundle. D'autres jeux sortent en meme temps, F-Zero, Super R-Type, Super Tennis et Super Soccer. La console se lance trés bien. La Megadrive a du mal à encaisser le coup.

Le 24, on voit la sortie de Super Cup SOCCER de Jaleco et la sortie de Super Aleste.



Il s'agit d'un des meilleurs jeux de shoot'em up de la console, à essayer à tout prix.
Au mois de Mai, le tournage du film Super Mario Bros commence. Il sera à sa sortie une calamité.



A ne surtout pas aller voir à mois d'etre suicidaire ou d'haillir Nintendo.
Le 28 Mai, Nintendo annonce que sa console sera vendue toute seul avec une manette aux USA pour 99$. Cette baisse de prix est probablement due à la résistance de Sega, bien que depuis Avril 92, la Super Nintendo a doublé la Megadrive. De plus cette baisse de prix est peut etre en vue de la sortie de Street Fighter 2.
Le 10 Juin, Capcom sort son GRAND Street Fighter 2:The World Warrior.



Le jeu de baston fait fureur, rien qu'au Japon, 2.88 millions d'unités sont vendues. Dans le reste du monde le jeu sera meme vendue en bundle avec la console. En Europe son prix préhorbitif (plus de 500 Francs) n'empèche pas ces ventes de décoller. Sega sort Sonic 2 pour éviter le balayage. Pendant ce temps, Nintendo vent quelques millions de consoles suplémentaires grace à ce jeu. Bref il s'agit d'un des jeux les plus important de la console.

Le 17 Juillet, Sony sort Hook. Le jeu est d'une trés bonne qualité et met en place Peter Panc. Je conseille fortement ce jeu malgrès une durée de vie assez basse.



Le 24 du meme mois, Konami sort Teenage Mutant Ninja Turtle 4. Le jeu est dans la suite de ces prédécesseur c'est à dire un merveilleux jeu d'une trés grande qualité. N'hésitez pas à l'essayer.



Le 27 Aout, Nintendo sort son grand Super Mario Kart. A l'origine le jeu devait etre la suite de F-Zero2. Après multe changement voila le résultat final, Super Mario Kart. Le jeu est ultra jouable, ultra-technique. Les parties en multijoueur sont fun. En plus chaque personnage a ses caracstéristiques. Un grand jeu, le meilleur jeu multijouer de la console.



L'utilisation du mode 7 est parfaite, vraiment un grand jeu. En tout 3.82 millions d'exemplaires furent vendues rien qu'au Japon faisant de lui le jeu le plus vendue de la Super Famicom.

Le 27 Septembre, les japonais doivent à nouveau dépenser de l'argent avec Dragon Quest 5.



Le jeu remporte un grand succès avec 2.79 millions d'exemplaires vendues au Japon. le jeu connue une réedition sur Nintendo Ds. Le jeu innove car cette fois-ci l'histoire se passe sur plusieurs génération vous devrez donc choisir une femme et avoir des enfants.
Le 13 Octobre, Nintendo et Sony trouvent un partenariat concernant le Super Famicom Cd. Les royalties des jeux iront à Nintendo et le reste à Sony. Le meme mois, Nintendo annonce une console 32 bits Cd pour Aout 1993.

Le mois de Décembre verra la sortie de nombreux hits. Le 6, Square sort son Final Fantasy 5.Celui-ci passe la barre des 2.5 millions d'exemplaires vendues au Japon.



Le 18, Konami sort Tiny Toons Adventure.



Le jeu est vraiment de trés bonne qualité sonore et graphique, essayez le. Si vous voulez Hedge a fait un trés bon test sur ce jeu.

A la fin de l'année, Nintendo a déja vendue 17.8 millions de Super Nes dans le monde. L'année 1992 a été faste en hits avec des Final Fantasy, Dragon Quest, Mario Kart et j'en passe. La Super Nintendo est enfin en orbite, la Megadrive résiste mais souffre énormément. L'année 1993 sera beaucoup plus ravageur que l'année 1992 avec de nombrex hits et énormément de jeux.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mar 17 Mar - 19:42

La Super Famicom :l'année 1993


L'année 1993 sera vraiment l'année de la sortie des grands jeux de la Snes. En peu de temps, la console va totalement s'imposer face à Sega avec un nombre de hits défiant toute concurence (il sera meme difficile de parler de tous les hits). Bref 1993 c'est l'année de la Snes avec que des hits ou presque.

Dès le 22 Janvier, on voit la sortie de Populous 2 sur la console. naturellement le jeu est de bien meilleur qualité que le premier opus et satisfera largement les fans.
Le 21 Février, Nintendo sort Star Fox (Star Wing en Europe). Le jeu est révolutionnaire en plusieurs points. Déja il utilise la technologie Super FX. Qu'est ce donc? Et bien rapellez le Cpu de la console était un peu faiblard (moins de 2Mhz). La technologie Super FX est un Cpu d'aide au Cpu central de la console. Ainsi la Cpu du Super Fx était de 10.5 Mhz, cela boustait le Cpu total de la console à 2.68 Mhz. Ainsi mes jeux peuvent etre plus gourmants en calcul. C'est ainsi que l'on vis un merveilleux Star Fox.
Autre révolution de Star Fox, la 3D. Certe avant il existait des jeux 3D comme F-Zero ou Pillotwing. Ce que permis Star Fox c'est de confirmer ou plutot de dire que la prochaine génération de consoles se fairait grace au 3D.
En plus le titre est trés jouissif avec un gameplay excelent, le choix de 3 parcours et aussi plusieurs niveaux à traverser qui sont merveilleux. Certes les graphismes ne valent pas la Nintendo 64, mais pour du 16 bits c'est extraordinaire. Il faudra le 32x de Sega pour qu'on puisse voir quelques choses d'équivalents.



En Mars, Bandai sort Dragon Ball Z. Le jeu de baston se vendra à 1.45 millions d'exemplaires au Japon et traversera trés rapidement les frontières de l'archipel.
Dès le premier trimestre, Sony décide que le projet Play Station ne sera plus une console 16 bits mais une nouvelle console pour une nouvelle génération, Sony lache ainsi le Super Famicom CD et dévellope son projet Playstation. Il est fort probable que Nintendo s'en mort encore les doigts de ce jour la.
Le 3 Avril, Capcom sort Breath of Fire. Le jeu est un RPG jouissif, certes il ne vaut pas les Final Fantasy ou autre Dragon Quest, mais les fans de RPG devraient tester ce trés bon jeu.



Le 28, on voit la sortie de Super Bomberman. Le jeu reprend le secret de la série et devient un des hits de cette année. Il est fortement conseillé de l'essayer en mode multi-joueur. IOn regrettera par contre que par rapport au version Pc Engine, on ne peut plus jouer à 5.
Le 22 Mai, on voit la sortie de Final Fight 2.



Le 28 Mai, Nintendo sort Super Mario Bros en film. Le film va entammer plusieurs choses. Déja maintenant un jeu peut etre porté en film, Doom, Silent Hill, Residence Evil, etc... en film résulte de ce film. On comprend aussi trés vite que faire un film à partir d'un jeu est difficile. Et depuis ce film rare ont été les bons films tirés d'un jeu vidéo.
Le 10 Juillet, on voit la sortie de Street Fighter 2 Turbo. Le jeu remporte un grand succès au Japon et se vend à plus de 2.10 millions d'exemplaires.



Seulement quatres jours après, Nintendo sort Super Mario Collection. Ce jeu regroupe Super Mario Bros 1,2,3 et USA dans un nouveau style. Ce jeu est en quelques sortes un jeu de rétrogaming. Le jeu remporte un succès important aux Japon avec 2.12 millions d'unités vendues. Le 1èr Aout il sortira aux USA.



Bref un jeu qui a su exploiter un fond le succès de la Famicom. On peut meme dire que ce titre signe le succès d'une Famicom en train de mourir dignement.
Le 6 Aout, Square sort Seiken Densetsu 2 connu sous le nom de Secret of Mana chez nous. Le titre est un jeu d'une beatuté extraordinaire et d'une grandeur tout aussi fabuleuse. Le jeu se vendit à 1.50 millions d'exemplaires au Japon. Un jeu à essayer de toute urgence.



Le 27 Aout, Nintendo investit sur un processeur 64 bits. Le nom de code du projet, Project-reality. Plus tard le projet donnera naissance à la Nintendo 64.
Le 3 Septembre, on voit la sortie de Super Turrican qui deviendra un des trés bon de la console.



Le 13 Septembre, Acclaim sort Mortal Kombat. Le jeu fait scandale à cause d'une censure trop présente. Cela aidera la Megadrive a résisté contre l'iresistible avance de la Super Nes aux USA.



Le 29 Octobre, Enix sort Actraiser 2. Le jeu est d'une qualité graphique époustouflante. Le test de Usul en donne une trés bonne idée.

Le mois de Décembre verra son lot de hits naturellement. On voit ainsi la sortie de Romancing Sa.Ga. 2 . le jeu se vend à 1.17 millions d'exemplaires au Japon.



Le 17 Décembre, Bandai sort Dragon Ball Z 2, et vend 1.20 millions d'unités rien qu'au Japon.



Le meme jour, Capcom sort son grand Megaman X. Le jeu donne une véritable bouffée d'air à une série alors réservé à la Famicom.



Le 18, Enix sort Dragon Quest 1&2. Encore une fois, il s'agit d'un remake. Naturellement ke jeu remporte un grand succès avec 1.15 millions d'unités vendues au Japon.



Le 22, Flashback sort sur la console.



Le 29, Ocean sort aux USA Jurassic Park. Le jeu devient un des trés bons jeux de la console par ces graphismes et son gameplay. Malheureusement les phases en 3D sont plutot désagréables.



L'année 1993 est donc synonyme avec succès pour la console. Aux Japon elle domine le marché d'une manière insolente. Aux USA malgrès le bide de Mortal Kombat il afut avouer que Sega se fait petit. En Europe c'est à peu près pareille. En Octobre, Panasonic sort la 3DO console de 5ème génération. Ainsi il est dit en 1993 que les consoles de 4ème génération vont disparaitre bientot. D'ailleurs, Sega commence à préparer sa Saturn, Sony qui a laché Nintendo prépare sa Playstation. Par contre Nintendo ne se bouge pas trop et est trés confiant de sa console.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 18 Mar - 12:50

La Super Famicom:L'année 1994


L'année 1994 serra l'année ou le plus de titres sortira sur la console. On compte pas moins de 370 titres rien que pour cette année!!! C'est à dire qu'il y a 3 fois plus de sorties que au maximum de la Famicom. Il est donc indéniable de reconnaitre que la Super Famicom est un énorme succès. Mais deux ombres se profilent, la Playstation de Sony est annoncé. Aussi au début de 1994, Sega annonce la Saturn. La Saturn devant etre la parfaite arme qui devrait détruire Nintendo.

Le mois de Janvier sera riche en jeu. Nintendo sort déja le jeu trés peu connue Lifecycle 3500 exercise bike. Le concepte du jeu est trés proche de Wii Fit. On peut meme dire qu'il s'agit de son prédecesseur. Pour jouer au jeu vous deviez brancher un vélo à la console via un cable. Ensuite on faisait les objectifs du jeu, comme dans Wii Fit.




Le 24 Janvier, Nintendo sort Fire Emblem: Monsho no Nazo , qui est un remake du premier Fire Emblem de la Famicom.



Les fans seront naturellement satisfait de cette opuce.

Le 2 Février, on voit la sortie de Wolfenstein 3D. Le 10 février, Nintendo annonce que sa prochaine console n'acceuilera pas de Cd et restera fidèle à la cartouche. Ce choix peut etre fortement discuté quand au tour de Nintendo tous les concurents se mettent au Cd. Ce fut probablement la décision la plus destructive pour Nintendo.

Le 19 Mars, Nintendo sort Super Metroid.



Le jeu exploite fordiblement bien les capacités de la console.Le jeu ne dépassera pas les 1 millions d'unités vendues malheureusement. Aussi il faudra attendre la Game Boy Advance pour revoir Samus Aran.
Le 2 Avril, Square sort SON Final Fantasy 6. Que dire sur ce jeu? Mise à part qu'il s'agit du meilleur RPG de la console, que l'histoire est riche en rebondissement, que les personnages sont trés charismatiques. Graphiquement le jeu annonce les cinématiques en 3D que l'on verra sur la Playstation. Vraiment un jeu extraordinaire. D'ailleurs 2.55 millions d'exemplaires se vendirent au Japon. Le jeu sortie ensuite aux USA. Une sortie Européenne aurait été programmé puis ensuite annulé.



Pour les fans de la Snes vous devez connaitre ce jeu, et meme les non fans doivent le connaitre.
Le 28 du meme mois, on voit la sortie du petit Super Bomberman 2.

En Juin, plusieurs sorties sont à noter, déja la sortie du Super Game Boy. Ce péréphérique permet de jouer aux jeux de Game Boy sur la Super Famicom.



Le 25, Capcom sort son Super Street Fighter 2: The new challengers. Cette fois-ci on voit l'apparition de nouveaux arrivants.



Le jeu se vendit au Japon à 1.29 millions d'exemplaires bref un grand succès encore une fois.
En Juillet, Nintendo commence le dévellopement des kits de dévellopements de la future Nintendo 64.
Le 27 Aout, Nintendo sort son titre totalement déjanté Mother 2. Il s'agit d'un rpg à l'humeur infantine.



Le 29 Septembre, Bandai sort Dragon Ball Z 3 . En Octobre, on voit la sortie de Nosferatu, Mr Nutz.
En Octobre, on voit la sortie aux USA de Eartworm Jim. La sortie aux Japon se fera en 1995. Le jeu est d'une trés grande qualité graphique et va rivaliser avec le grand Super Donkey Kong. Le 1èr de ce mois, Super Punch Out sort aux USA. Le jeu avait connue une sortie au Japon le 1èr Mars, mais pas sur cartouche. Le jeu devait etre téléchargé via le Nintendo Power. Le principe était semblable au Famicom Disk System, et il ne rencontra pas le meme succès.



Le 21 Octobre, Capcom sort son Demon's Crest. Le jeu est d'une qualité graphique époustouflante, encore un jeu à essayer.



Le 11 Novembre, Mortal Komabt 2 sort et enfin le sang est la. Cette fois-ci le jeu dépasse largement les ventes de la Megadrive. Maintenant il est sur la guerre Sega-Nintendo est gagné par Ko par Nintendo.



Le 24, Nintendo sort Super Donkey Kong au Japon, aux USA et en Europe. Le jeu se vend à 3 millions d'exemplaires au Japon. Ce jeu met des battons dans les roues à la nouvelle console de Sega, la Saturn. Le jeu est d'une qualité graphique exemplaire et en met plein la vue.



Pour le mois de Décembre, les jeux seront présent avec Breath of Fire 2.



Le 16, Capcom sort Megaman X2.

Ainsi l'année 1994 est trés riche en jeu et en hits. La console se vend comme des petis pains, cela pousse Sega à sortir sa Saturn pour essayer de conquérir le monde Nintendo. La console de Nintendo est tellement puissante que Nintendo ne sort meme pas de console en 1994 alors que Sega et Sony le font dès la fin de l'année. La console a encore de belles années devant elle. Alors que la Megadrive est en fin de vie, la Super Famicom est en plein de son age d'or. On voit ainsi trés bien que la guerre Sega-Nintendo est gagné largement par un Nintendo en pleine age d'or.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 25 Mar - 13:00

La Super Famicom:l'année 1995


Alors que les consoles next-gen sont sortis en 1994, Nintendo continue de poursuivre son histoire avec sa bonne veille Famicom veille de 5 ans. Pendant ce temps, Nintendo se prépare à sortir sa Virtual Boy et dévellope gentillement la relève de la Super Famicom, la Nintendo 64. On pourrait penser que la sortie des next-gen a provoqué une fuite des éditeurs tiers et bien pas du tout. La console voit cette année quelques 361 jeux produits (contre 370 l'année d'avant).
On verra encore de nombreux hits dont certains d'une trés bonne qualité.

Dès Janvier, le 20, Ascii sort son jeu Derby Stallion 3, un jeu de course dechevaux, le jeu se vent à plus de 1.20 millions d'éxemplaires. Le meme mois, Nintendo annonce qu'aux USA la production de la Nes s'arrète définitivement. Il est assez extraoirdinaire qu'une console 8 bits de cette qualité est survécu aux USA jusqu'en 1995 fasse à la Megadrive et la Super Famicom surtout.
Le mois de Février sera calme au niveau des sorties avec aucun jeu mémorable à citer. Le mois de Mars se ratrappera sur ce point.
En effet le 11 Mars, Square sort son magnifique Crhono Trigger. Le jeu est d'une qualité époustouflante. Et trés vite une véritabnle guerre oppose les pro-FF6 et les pro-Chrono Trigger. Pour ma part je pense qu'il s'agit du second meilleur RPG de la console et un des meilleurs RPG sur toute console confondu. Vous pouvez tester la version Ds qui est sortie il y a peu de temps.



Rien que l'introduction vous allez etre époustouflé par la musique et les graphismes. Le jeu se vendra à plus de 2 millions d'exemplaires au Japon et cela en seulement 2 mois!!
Le 24 Mars, les fans de Megaman sont servis avec Megaman 7. Le jeu est trés joli et profite de la qualité graphique de la console. Malheureusement le jeu subit la concurence des autres Megaman X, nouvelle série.



Le 31 Mars, on voit la sortie de Mickey Mania sur la 16 bits de Nintendo. Le jeu sortira aussi sur Playstation.
Durant le mois de Mars, Nec annonce qu'ils produiront pour Nintendo le futur Cpu de la futur next-gen de Nintendo. Le mois d'Avril verra encore quelques bon petits jeux, dont Super Bomberman 3.



Le meme mois, on voit la sortie de Lady Stalker qui est la suite de Land Stalker sur Megadrive. Malheureusement le jeu n'a pas la qualité de l'opus Megadrive.
Le 23 Avril, Nintendo sort la Satellaview. Le peréphérique est produit par Bandai. Le prix à sa sortie est de 18 000 yens.



Cette extention permettait de jouer à des jeux en les téléchargeant via une chaine du satellite nommé St. GIGA.



Le concepte meme de la Satellaview étant un véritable bijou de technologie. Alors qu'Internet n'était que à ses débuts, Nintendo proposait aux joueurs de télécharger des jeux. Le concepte était simple. On se promenait dans un joli village avec la mascote de la Satelleview. A certaines heures correspondait un certain jeu. Le premier jeu fut Zelda BS. Il s'agissait ni plus ni moins du rmake de The Legend of Zelda sortie sur Famicom. La seul différence tien au héros qui n'est pas Link mais la mascotte de l'extention de Bandai.



Le mois de Mai verra trés peu de jeux avec Sim City 2000 comme jeu à retenir. Le 6 Mai, Nintendo annonce enfin l'arrivée pour Avril 1996 de l'Ultra 64.
Le mois de Juin, verra la sortie de Earthworm Jim (le 23 Juin). Le jeu présente de trés bonne qualité et de nombreuses animations trés agréales à voire.



Le meme mois, la société Catapult sort le XBand modem sur Genesis et Super Nes. Ce modem permet de jouer en Online. A chaque fois que l'on jouait à un jeu, il fallait payer. Le gros problème de ce concepte était la puissance meme des modem qui engendrait des ralentissements lorsqu'on jouait.



Le mois de Juillet ne verra pas de grand hits par contre la Virtual Boy sort au Japon et ne rencontre pas du tout le succès. On notera néanmoins la sortie de Dracula X en Juillet. Ce Castlevania est d'une trés grande qualité graphique et vaut le coup d'etre essayé. Par contre attention à sa difficulté. Je vous renvoi au Spoil de Usul qui est assez poignant.


Le 8 Aout, Nintendo sort son magnifique Super Mario World 2:Yoshi's Island. Le jeu met en place la Super Fx 2. Ce nouveau processeur permet à la console d'avoir une puissance de 3.58 Mhz. Cette dernière puce permettra d'obtenir des jeux de trés grandes qualités, dont certains ne seront pas fini comme Star Fox 2 .



Le jeu se vend à 1.77 millions d'unités au Japon. Personnelement je regrette cette esprit enfant.
Le meme mois, Killer Instinct sort aux USA. Le jeu devait à l'origine faire la promotion de l'Ultra 64. Le jeu est porté sur Super Nes avec brio et devient un des jeux de bastons de choix de la console.



On reconnait bien la, la main du maitre Rare.
En Septembre, on voit la sortie de Doom qui sort aussi sur 32X. Le jeu est d'une trés grande qualité et devient Le jeu de shoot de la console.



Le 30 Septembre, Square sort son Sinken Densetsu 3. Le jeu est d'une trés grande qualité graphique et sonore. Malheureusement il ne rencontrera pas le succès espéré, peut etre parceque la Super Famicom était en fin de vie. Mais cette argument est probablement faux vue le nombre de hits et de jeux à plus d'un million d'unités pour cette année. Les gens ont probablement boudé le titre.



Le mois d'Octobre ne verra malheureusement pas de hits sortirent avec trés peu de jeux aussi. On notera la sortie de Mortal Kombat 3 et surtout l'annonce que l'Ultra 64 sera rennnomé Nintendo 64.

Le 11 Novembre, Enix sort son Romancing Saga 3. Le jeu remporte un grand succès avec 1.30 millions d'unités vendues.



Le 21 Novembre, Nintendo sort Super Donkey Kong 2. Le jeu est encore une choix d'une grande qualité graphique. Le jeu se vendra à 2.21 millions d'exemplaires rien qu'au Japon.



Le 1èr Décembre, Capcom nous sort son Megaman X 3, ce sera le dernier Megaman X de la console.



Enfin le dernier grand jeu de l'année est Dragon Quest 6. Celui-ci sort le 9 Décembre, il remporte un succès inespéré avec 3.19 millions d'exemplaires vendues.



Pour résumer cette année, il y a que trés peu de mots sauf une année rempli de hits, une année magnifique. On peut considérer l'année 1995 comme étant l'année du chant du signe. Nintendo est au plus haut de sa puissance malgrès une contestation de plus en plus importante via Sony et Sega. La grosse nouveauté de l'année est le fait que Sony a l'air de bien s'implanter dans le monde contrairement à Sega qui essuit des vestes. L'année 1996 sera la dernière véritable année de la Super Famicom qui laissera trés vite sa place à la Nintendo 64...


Dernière édition par Loup le Jeu 26 Mar - 0:23, édité 1 fois

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Mer 25 Mar - 20:26

La Super Famicom:L'année 1996 et la fin de la console


L'année 1996 sera l'année du début du déclin de la Super Famicom. Déja la Playstation et la Saturn vont bientot souffler leur deux bougies. Ainsi la Super Famicom est la dernière 16 bits encore vivante de l'époque avec la Neo Geo (qui est un cas à part). Autre constation, Nintendo prépare la sortie de sa Nintendo 64. Ces deux conséquences vont commencer à provoquer la chute de la consoe tant aimé.

Le 2 février, on voit la sortie de Bahamut Laggon qui devient un des meilleur RPG de la console et peut etre le plus beau jeu de la console.



Pour une 16 bits c'est vraiment magnifique.
Le 3 Mars, Square Soft sort son dernier jeu sur console Nintendo pour longtemps, le jeu se nomme Super Mario RPG. Le jeu est vraiment trés appréciable et est à tester quand à sa trés bonne humeur. Le 3D du jeu peut par contre destabiliser certains.



Le jeu se vend à 1.47 millions d'exemplaires.
Le 21, Nintendo sort Hoshi No Kirby Super DX. Le jeu met en place notre petit héros Kirby dans une nouvelle aventure trés coloré et magnifique. Il s'agit d'un des derniers hits de Nintendo sur sa machine. Le jeu se vendra à 1.10 millions d'unités.



Le 26 Avril, Hudson sort son traditionnel Super Bomberman 4.
Le 23 Juin, Nintendo sort enfin sa Nintendo 64 au prix de 25 yens au Japon. Le premier week end, 500 000 unités sont vendues.
Le 19 Juillet, on voit la sortie de Star Ocean de Enix. Le jeu est d'une trés grande qualité.



Le 9 Aout, Nintendo sort son jeu Harvest Moon qui crée la série du meme nom.
Le 23 Novembre, Nintendo sort le dernier Super Donkey Kong de la console, il s'agit de Super Donkey Kong 3. Le jeu est d'une trés grande qualité graphique et s'impose aisément comme étant un des plus beau jeu de la console.



Le 6 Décembre, Enix sort son dernier grand jeu, il s'agit de Dragon Quest 3 remixe. Pour les gens vounat essayer Dragon Quest 3 essayé cette version plus qu'à la version Famicom. Le jeu se vend à 1.36 millions d'unités.



Le 20 décembre, Street Fighter Alpha 2 sort sur la console.




Ainsi pour l'année 1996 on voit nettement le fait qu'il y a de moins en moins de jeu. Par contre le nombre de hits est toujours aussi élevé.
L'année 1997 verra la sortie de seulement 37 jeux. A partir de cette année on send bien que la fin approche. La meme année, l'énemie de la Super Famicom, la Megadrive voit sa fin de vie approché.
On retiendra la sortie de Super Bomberman 5.



Nintendo ne produira presque pas de jeux cette année, et la Super Famicom est alimenté par les éditeurs tiers resté fidèle à la console. On voit la sortie de quelques jeux à licence comme Casper et les Animaniacs.
En Juin, Nintendo sortira une nouvelle version de sa console, la Super Famicom Jr. La console est vendue pour 99 $.



Une version USA sortira mais aucune version Européenne ne verra le jour malheureusement.
Le 27 Novembre, Nintendo sort Kirby Dream land 3 .



Après cela plus aucun jeu ne sort aux USA. Aucune version Européene ne vu le jour.

L'année 1998 verra la sortie de 22 jeux seulement.
Le 27 Mars, les Japonais peuvent enfin jouer à Kirby dream Land 3. Un dernier Megaman sort le 4 Avril, il s'agit de Rockman & Forte.



Le 1èr Mai, Nintendo sort Super Famicom Wars. Bientot la version Game Boy Advance arrivera sous le nom de Advance wars.



On reconnait bien dans le titre l'esprit d'Advance wars.
En 1999, 18 jeux sortent sur la console. On notera surtout la sortie de Fire Emblem: Thracia 776 . Il s'gait du dernier grand jeu de Nintendo sur la console et du dernier bon jeu.
Il faudra attendre 2 ans pour voir Fire Emblem revenir sur Game Cube.



L'an 2000 voit la sortie de 2 jeux encore, le dernier sort le 29 Novembre, il s'agit de Metal Slader Glory Directer's cut. Le jeu n'est pas vraiment intéressant et ne vaut pas grand sauf d'etre le dernier jeu de la Super Famicom.
Le 30 juin 2000, le système Satellaview prenne fin.

Un an après, Nintendo sortira sa Game Cube. C'est pour dire que la Super Famicom a continué à vivre malgrès la Nintendo 64. Et oui la Super Famicom a continué à produire des jeux (un jeu) alors que la Playstation 2 était sortie.
Chose assez extraordinaire, dès 2005 la Super Famicom retrouve la vie avec l'annonce de Nintendo qui veut ressortir des jeux de Super Famicom sur la Wii.
En 2007, Nintendo annonce qu'ils arrètent la production et la réparation des consoles Super Famicom.
La console est enfin belle et bien morte.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Jeu 26 Mar - 1:00

La Super Famicom et les chiffres


La Super Famicom est sortie le 21 Novembre 1990 au Japon avec grand succès. Quelques 10 ans après, la console se retirait. La durée de vie de la console fut donc de 10 ans, bien qu'il faille préciser qu'à partir de 1997 la console était en décadence. La Megadrive fera à peu près pareille (1988-1997). Par contre la Super Famicom vécut un peu moins longtemps que sa prédecesseur, la Famicom (1983-1994).
Durant sa vie bien remplis, la console se vendit à 49 millions d'exemplaires à travers le Monde contre environ 30 millions d'unités pour la Megadrive. Il est ainsi trés clair que la Super Famicom est largement la gagnante de cette guerre des consoles.
La Super Famicom eut pour elle, 42 jeux millionaires contre 9 jeux millionaires pour la Megadrive. Ces chiffres sont encore plus écrasant pour la Megadrive.

La Super Famicom fut donc un immence succès pour Nintendo. En 1994 avant la sortie de la Playstation et de la Saturn, Nintendo étant en pleine age d'or et dominait le monde avec ses consoles. Mais..., il faut mettre en valeur, que la Super Famicom se vendit moins bien que sa prédécesseur, la Famicom. En effet cette dernière se vendit à plus de 60 millions d'unités. Ainsi ce fut environ 10 millions d'anciens clients qui disparurent. A coté de ça, la Megadrive gagna elle 10 millions d'unités vendues. En effet la Master System c'était vendue à 19 millions d'unités.
On peut expliquer cette différence de ventes par plusieurs choses. Déja Sega utilisa une campagne marketing trés agressive contre Nintendo aux USA. Sega reprochait à Nintendo d'etre réservé aux enfants.
Autres explications, Sega sortie sa Megadrive en 1988, contre 1990 pour la Super Famicom. En 1990, la Megadrive sortait en Europe, deux ans avant la Super Nintendo. Ce timing joua grandement en la faveur de Sega.
Néanmoins malgrès ces points noirs, la console de Nintendo fut un immence succès avec des jeux de trés grandes qualités. Certains de ces jeux sont encore considéré comme étant la référence. Par exemple Super castlevania 4 est encore considéré comme un des meilleurs de la série. Il en va de meme pour Final Fantasy 6, The legend of Zelda:A link to the past, etc... . La Super Famicom donna naissance directement et invonlontairement à la Playstation. Et oui quand l'on joue à une Playtstaion 1,2 ou 3 il faut se rapeller que on y joue grace ou à cause de la faillite du lecteur Cd de la Super Famicom. Le succès de la Super Famicom montra au monde entier et aux sociétés la valeur du jeu vidéo, que sortir une console pouvait se résumer avec fortune.

Au dela des chiffres, la Super Nintendo représenta le moment de l'age d'or des consoles. Le jeu vidéo console était le marché du jeu le plus solide et le plus florissant. Les hits sur la console sont tout bonnement magnifique par leur graphisme et l'athmosphère qui en ressort.
La Super Famicom reine des consoles, qui sut tenir tète à la Saturn et à la Playstation. Sans cette console, le monde actuelle des consoles seraient probablement totalement différents. Beaucoups de joueurs actuelles qui ont connus cette console considère la console comme étant l'idéalle à obtenir. Une console encore dans nos coeurs et nos esprits.
Encore un grand merci à Nintendo, et à la Super Famicom....


Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Loup le Jeu 26 Mar - 15:44

La Neo Geo:Le commencement


Avant tout, revenons en arrière. En 1978, alors que Space Invader vient de sortir, Eikichi Kawasaki fonde la société Shin Nihon Kikaku (SNK). Dès Décembre 1979, SNK sort son premier jeu, Ozma Wars.



Le jeu ne sera pas un grand succès. En vérité pendant longtemps, SNK sera une société peu connue. Il faudra attendre Juillet 1981, pour que SNK avec Vanguard connaisse un petit peu le succès. Le jeu sera porté sur les consoles de l'époque.



Néanmoins, il faudra attendre 1986 pour que la société devienne vraiment connue avec Victory Road.



A partir de cette année, SNK commence à produire de nombreux jeux sur Famicom. A la meme épouqe, grace à des jeux de grandes qualités comme Prisoners of War, SNK se fait une trés bonne réputation dans les jeux arcades.
La sortie de certaines règles dans l'arcade (par exemple une borne arcade pouvant supporter plusieurs jeux) conduisit SNK à faire sa propre borne arcade. Le nom de cette borne arcade fut MVS Neo-Geo. Ainsi la Neo-Geo est avant tout une borne arcade. Celle-ci sortit en 1990.
Le CPU de la borne était un Motorolla 68000 (comme la Megadrive) cadencé à 12 Mhz. La résolution graphique était de 320x224 pixels. La console pouvait afficher 4,096 couleurs en meme temps sur une palette de 65536. Ainsi la machine était plutot puissante.

Au meme moment, SNK décida de sortir en plus de sa borne arcade, la Neo-Geo AES. Le principe était simple. La borne arcade était transformé en console. Ce miracle de technologie avait forcément un cout. C'est pourquoi jusqu'en 1991 seul les hotels acceuillirent ces consoles. D'ailleurs à l'origine les AES était strictement réservé aux hotels. De plus la taille des cartouches étaient énorme, 330 Megabits!! C'est à dire beaucoup plus que la Snes ou la Megadrive.



Nous avons ici une photo des premières Neo-Geo consoles. Par la suite je ne parlerais que de la Neo-Geo console puisque les jeux sur la borne arcade était les meme sur console.

A sa sortie en Avril 1990, quatres jeux étaient disponible sur la borne et la console. Il s'agissait de Baseball Stars Professional, Magician Lord, MahJong Kyoretsuden: Higashi Nippon Hen et NAM-1975.



On ne peut que admirer la qualité du titre.
Il s'avéra dès la première année que la console Neo Geo ne pouvait pas etre comparé aux consoles qu'était la Snes et la Megadrive. Par son cout, la Neo Geo était une sorte de voitures de luxe, alors que les deux autres consoles étaient la bonne Renault que tout le monde.
Il faudra attendre Octobre 1990, pour que la Neo Geo AES sorte.

Loup

Messages : 299
Date d'inscription : 11/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du jeux vidéo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum